17 juin 2021

Suite et fin ...


... de notre balade dans la jolie petite ville de Pons. Si nous avions eu plus de temps j'aurais eu beaucoup
plus de choses à vous montrer, hélas ça n'a pas été le cas. Je vais commencer par le square Agrippa d'Aubigné. Ce poète du XVIème siècle est né dans un hameau tout près d'ici, il est également le
grand-père de la marquise de Maintenon, célèbre favorite de Louis XIV.

 

&& Pons (5)

8428_image_11

 

Quelques photos prises au hasard des rues ...

&& Pons (10)

&& Pons (8)

&& Pons (11)

&& Pons (6)

&& Pons (7)

 

Et on termine avec la halle. Je n'ai rien trouvé la concernant, juste qu'une halle aux grains, la halle du Minage, a été construite en centre ville en 1845 ... mais je ne sais pas si c'est celle-là !

&& Pons halle (1)

 En résumé une très jolie petite ville dont je vous recommande la visite. Je sais que certaines aiment partir " à l'aventure " mais si comme moi vous souhaitez avoir le plan et les choses à voir sachez que l'office de tourisme se trouve dans le corps de logis, à gauche du donjon. D'ailleurs suivre un circuit n'empêche absolument pas de partir à l'aventure ensuite ! 😉 Certaines m'ont dit avoir préféré Sainte-Eulalie d'Olt, personnellement je me garde bien de faire des comparaisons, suivant les régions les architectures sont très différentes, il faut partir avec un esprit " vierge " et faire comme si c'était le premier lieu de ce genre qu'on visite. 

 A demain pour tout autre chose.

Belle journée à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : ,


11 juin 2021

Comme promis ...


... voici une visite d'un petit patrimoine que j'évoque tout compte fait assez peu ... les halles ! 
Les halles, appelées aussi marchés couverts ou cohues, sont des constructions destinées à accueillir à l'abri des intempéries les marchés traditionnels. Elles étaient autrefois structurées par des charpentes en bois, mais
le XIXème siècle voit l’abandon de ces charpentes. Leur état sanitaire souvent déplorable fournit alors aux hygiénistes de nombreux arguments pour réclamer leur destruction. Elles sont progressivement remplacées
par des marchés couverts en pan-de-fer ou en pierre.
 Il existait autrefois des halles dédiées : au blé, aux poissons, au beurre ... Nous allons aujourd'hui en découvrir cinq.

Halle de Cozes ( Charente-Maritime )

Plusieurs halles se sont succédées à cet endroit. Le bâtiment actuel, datant en majeure partie du XVIIIème siècle, abrite encore les marchés tous les mercredis et samedis. L'édifice présente un plan basilical divisé en 3 vaisseaux. D'imposants piliers de pierre et de chêne, formant 3 travées, supportent une vaste toiture couverte de tuiles. Les piliers de bois sont du XVème, sur une assise du XIVème siècle, les éléments de charpente sont du XVIIème et XVIIIème. Les halles appartenaient aux notables de la ville qui en tiraient d'importants revenus. Les habitants qui souhaitaient y vendre leurs produits devaient s'acquitter d'un droit de "plaçage" et "d'étalage". Les étrangers qui désiraient y commercer devaient payer une taxe plus élevée. Après la disparition des droits seigneuriaux, les halles, étals ou bancs, deviennent par concession irrévocable, la propriété personnelle des commerçants. Ces derniers les occupent ou les louent à des marchands non sédentaires.

 

&& Cozes (1)

&& Cozes (4)

 

Halle de Souillac ( Lot )

Cette halle a été construite en 1832-1836 à l'emplacement de quatre maisons. C'est un édifice rectangulaire dont les quatre côtés sont ouverts par des arcades de pierre. 
Il a été inscrit au titre des Monuments Historiques en 2004.

&& Souillac

 

Halle de Saint-Brieuc ( Côtes d'Armor )

Située près de la cathédrale cette halle de style baltard s'est installée à la fin du XIXème siècle à l'emplacement des échoppes médiévales. Longtemps réservée aux poissonniers, elle remplit aujourd'hui
d'autres fonctions que le marché : c'est une scène en plein air idéale pour les animations estivales à
proximité des terrasses bordant la place du Martray.

&& Saint Brieuc


Halle des Ormes ( Vienne )

Cette halle date des XVIIème et XVIIIème siècles, la Basse Justice, qui réglait les petits délits passibles d’amendes ou de corvées, se tenait dessous une fois par semaine. Lorsque la foire aux bestiaux avait lieu sur
la Place du Champ de Foire, le 3ème Mercredi de chaque mois, la Place des Halles était le lieu où les femmes vendaient les animaux de basse-cour : lapins, poules et poulets, coqs, poussins, canards, oies, jars et
oisons … ainsi que des fromages de chèvres.

&& Les Ormes (1)

&& Les Ormes (2)

 

Halle de Bayeux ( Calvados )

Ancienne halle aux poissons, elle accueille aujourd'hui l'office de tourisme, pas d'autres renseignements

&& Bayeux

 
Dans ma ville ( Lisieux, Calvados ) il existait deux halles, une au beurre, et une au blé. Hélas elles ont toutes les deux été détruites lors des bombardements de juin 1944.

 

zoom_575_InPixio

zoom_569_InPixio

A demain pour les défis du samedi.

Belle fin de semaine à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags :

12 avril 2021

De retour ...


... en Charente-Maritime pour découvrir un superbe petit bourg classé " Plus beau village de France ", titre amplement mérité. Situé en bord de Seudre, cet ancien port de pêche et de commerce a conservé tout son caractère, halle médiévale, église romane, ruelles fleuries de roses trémières, maisons traditionnelles peintes en blanc aux volets bleus, échoppes d'artisans ... Mornac-sur-Seudre est aujourd'hui essentiellement tourné vers l'ostréiculture et le sel produit par ses marais. Avant de partir flâner dans les ruelles, découvrons ...

Les halles

Ce n’est qu’en 1664 qu’une première preuve écrite atteste de leur existence " la baillette d’un banc sous la halle, affermé à la Dame de Mornac, Madame Boscal de Réal ". Elles sont vraisemblablement plus anciennes et pourraient dater des années 1550. Elles étaient un lieu de foire réputé qui permettait aux habitants de vendre leurs produits en échange d’un droit payé au Seigneur. C’était pour lui une source de revenus importants qui l’obligeait aussi à maintenir le lieu en parfait état. Quand ce droit féodal a disparu les marchands sont devenus propriétaires de leurs étals ou de leurs bancs.

Mornac sur Seudre (1)

Mornac sur Seudre (2)

 

Partons maintenant à la découverte du village en parcourant les ruelles ...

&& Mornac sur Seudre (1)

&& Mornac sur Seudre (9)

&& Mornac sur Seudre (14)

&& Mornac sur Seudre (13)

&& Mornac sur Seudre (35)

 
Passons maintenant aux deux défis du lundi.

Tout d'abord chez Bernie pour son Lundi Soleil nous sommes toujours dans les enseignes. Pour cette deuxième participation j'ai choisi une autre sorte d'enseigne, photo prise à Roanne ( Loire ) ...

&& Roanne

 

Et pour Arlette et son ciel du lundi celui de jeudi matin à l'heure où nous dégustions du pain tout frais chez ma maman ! 😉

IMGP6063_InPixio

 A mercredi pour la suite de notre balade.

Belle semaine à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [59] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 octobre 2020

Luynes


Luynes c'est le nom du bourg où était situé notre gîte lors de nos vacances en Touraine la semaine dernière. Au tout début du Moyen Âge on lui donnait le nom de Maillé. A cette époque, l’essentiel de l’habitat était probablement troglodytique. Luynes dispose d'un patrimoine archéologique et historique trés riche. À l'époque gallo-romaine c'était une cité active. Découvrons les principaux éléments de ce patrimoine.

L'aqueduc

Cet édifice remonterait au IIème siècle et complétait l'alimentation en eau de Maillé. Sur environ 300 m de long à l'origine il était supporté par des piles de forme pyramidale. Une fois la dépression de terrain franchie les 1500 m restants étaient souterrains. Il a connu au moins 3 campagnes de restauration dans les temps anciens, des 9 arcs encore visibles de nos jours 6 sont d'origine. 

&& Luynes (3)


Cet aqueduc n'a pratiquement pas changé depuis 1699, date de cette aquarelle de Gaignières ...

Sans titre 2

 
Les halles

La tradition fait remonter leur construction au XVème siècle. Elles auraient donc été bâties à l'époque où le baron de Maillé est un proche du roi Louis XI et où de riches marchands viennent s'installer dans le bourg, y construisant de belles maisons. Elles occupent le centre de la ville dédié aux échanges et au commerce, et à l'origine elle comportent 8 ou 10 travées. Elles furent modifiées plusieurs fois, raccourcies de deux travées peut-être au début du XVIIème siècle. Vers 1670 le duc de Luynes en englobe plusieurs travées en faisant construire le palais de justice ducal.


&& Luynes (1)

 
La grange 

A la fin du XVIIème siècle le nouvel hôpital ducal, appelé aussi Hôtel-Dieu, victime de son succès, est devenu trop petit. Décision est prise d'acquérir la propriété de l'ancien juge ducal décédé en 1694. Dans le grand jardin qui jouxte cette maison se trouve une grange qui servait de magasin de stockage et d'écurie.

&& Luynes (2)

 
La chapelle

Elle dépend également de l'Hôtel-Dieu et se compose d'un chœur à trois pans et d'une nef. C'est ici qu'a été inhumé le second duc de Luynes en 1690.

&& Luynes (32)_InPixio

 

Le Vieux Logis

Au 20 rue de la République cette demeure privée date de 1655.
 

&& Luynes (36)

Luynes (33)

Luynes (34)

 

Un défi en ce premier jeudi d'octobre, celui de Dom avec À vos marques, prêt, photographiez, le thème est vitraux. Ça n'est pas ça qui me manque car j'adore les photographier, j'en ai choisi deux dont les motifs ne sont pas religieux. Ils se situent dans la chapelle de l'île de Saint Cado à Belz dans le Morbihan. 

Le premier montre le travail de la terre, le ramassage du goémon qui sert d'engrais après enfouisement. En filigrane, saint Gildas, ami de saint Cado, qui fonda la célèbre abbaye de Rhuys.

&& Belz-St Cado (39)

 

Le second représente le travail de la mer. Près du calvaire de Pen Er Pont, un pêcheur du retour de la pêche se tient près d'une femme. En filigrane, saint Cado.

&& Belz-St Cado (40)

 A demain pour la suite.

Belle journée à vous !

 

03 juillet 2020

Continuons ...


... à arpenter les rues de Cordes sur Ciel ...

Cordes sur Ciel (3)

Cordes sur Ciel (1)

Cordes sur Ciel (2)

Puis arrêtons-nous ...

Place de la Bride

Avec ses bancs de pierre et ses terrasses de restaurant, la place de la Bride est l'une des plus agréables de Cordes-sur-Ciel. Adossée à l'une des enceintes, elle s'ouvre directement par l'un de ses côtés sur la vallée environnante, offrant un extraordinaire panorama.

&& place de la Bride

 Juste à côté ...

Les halles

Elles ont été construites en 1350 pour servir à la vente de cuirs et d'étoffes, au moment où la ville était en pleine prospérité. Elles se composent d'une aire horizontale dallée en pierre, dont l'accès se fait par des emmarchements qui s'adaptent aux différences de niveaux. Vingt-quatre piliers en pierre couronnés d'une sorte de chapiteau sans décoration reçoivent une charpente à quatre pans sur laquelle repose la couverture en tuiles creuses, des bancs de pierre sont disposés autour.

&& halle

 Et dessous ...

Le puits

Comblé depuis 1647 et provisoirement rouvert en 1790 et 1826, il mesure 113 mètres de profondeur. La légende raconte qu'on y précipita jadis plusieurs inquisiteurs. La date de 1233 a été avancée. Seulement voilà ... le puits a été exploré en 1961 et 1997, et absolument rien n'a été trouvé ! Autre légende, il y aurait au fond des salles souterraines, dotées de douze colonnes ... mais ça n'est encore qu'une légende !

Cordes-sur-Ciel_-_Puits_02
( crédit photo Wikipédia, je ne l'avais pas vu ! )

A mercredi pour la suite !

Belle journée à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , ,


10 octobre 2019

Déambulons ...

... maintenant dans cette jolie cité médiévale de Saint-Antonin Noble Val !

La halle

Elle fut construite en 1841 à l'initiative des habitants, et se situe sur la même place que la Maison Romane montrée hier. Le dimanche de nombreux commerçants s'y installent pour vendre leurs produits régionaux.

&& Saint Antonin Noble Val (59)

 
Dessous un "calvaire " gravé ...

&& Saint Antonin Noble Val (58)


Le moulin à huile de noix

Installé dans une maison en pierre et pans de bois du XVème siècle, ce moulin très remanié dispose d’une meule verticale monolithe du XIXème siècle, sous laquelle étaient broyés les cerneaux de noix. Contrairement aux autres moulins de la ville alimentés par les canaux, celui-ci fonctionne par traction animale. Il est encore utilisé de nos jours lors de la Journée des moulins, le 3ème dimanche de Juin, et pour la fête des Battages, le 1er dimanche d’août.

&& Saint Antonin Noble Val (10)_InPixio

&& Saint Antonin Noble Val (12)

&& Saint Antonin Noble Val (11)_InPixio

 

Les tanneries

Les ateliers de tanneurs se sont installés au XIIIème siècle dans le quartier bas (Bessarel, du nom du canal) où  les constructions étaient plus modestes et les quartiers plus denses. C'était la période du développement de l’artisanat lié à l’eau (tannerie, draperie), qui fera la richesse de la cité au Moyen-Âge. Au XVIIIème siècle, on compte encore près d’une quarantaine de tanneries sur la commune. La dernière, celle du Martinet, située en dehors de la ville, ferme en 1925 et le quartier est dévasté lors des inondations de 1930.

&& Saint Antonin Noble Val (29)

 
Je n'ai que cette seule et unique photo pour illustrer les tanneries, désolée ! Enfin si pour être honnête j'en ai une autre, allez j'ose ...

Saint Antonin Noble Val (8)

 Je vous avez prévenus !
Il paraît que c'est de l'art, à vous de juger ...

cats

 

Bon nous sommes jeudi, je n'oublie pas les défis !

Pour Dom et A vos marques, prêt, photographiez le thème est ciel. Et ça tombe bien car dans toute la région lundi nous avons eu un lever de soleil de toute beauté, je crois que c'est la première fois que je vois ces teintes mauves ...

41-ciel

 

Et puis pour Anika et sa Photo préférée j'ai choisi ce cliché pris l'année dernière dans la rade de Morlaix ...

51-10 oct

 

Belle journée à toutes et tous !

 

22 février 2019

Pour terminer ...

... ou presque, la semaine, je vous emmène à Verfeil, petite commune du Tarn et Garonne d'à peine 400 habitants. Proche de Saint Antonin Noble Val, c'est une bastide fondée en 1250 par Alphonse de Poitiers, petite mais avec beaucoup de charme. Ses maisons à l'architecture typique de la région possèdent des volets en bois aux couleurs joliment passées. Au centre du village, sur une place à arcades, on trouve une jolie halle avec des piliers en pierre, déjà existante au milieu du XVIIIème siècle, mais reconstruite en 1887. 

 

&& Verfeil (2)

&& Verfeil (7)_InPixio

Cpa-82-Verfeil-Sur-Seye-Halle-Et-Arceaux

&& Verfeil (1)

&& Verfeil (4)

&& Verfeil (13)_InPixio

&& Verfeil (3)

 

Belle fin de semaine à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : ,

13 février 2018

Terminons ...

... notre balade de juillet par Chartres, la préfecture d'Eure et Loir. Nous n'y avons pas passé beaucoup de temps, mais quelques photos quand même ....

La halle aux légumes

De style Baltard elle a été réalisée en 1898 pour satisfaire la demande des maraîchers chartrains qui réclamaient un lieu couvert pour leurs commerces depuis ... 1835 ! Elle occupe la place qui fut autrefois celle du château de Chartres, vendu à la Révolution comme bien national et entièrement détruit entre 1800 et 1817. Depuis un marché aux légumes s’y tient tous les samedis matins, le reste de la semaine, c'est un parking ...

 

&& Chartres (4)

 

Maison du saumon

Cette magnifique bâtisse date des 15ème et 16ème siècles. Son nom est dû au magnifique poisson sculpté sur une des six consoles de la façade qui soutiennent l'encorbellement du premier étage. Le saumon était l’enseigne des échoppes qui se trouvaient ici. À cet endroit se tenait le marché au poisson qui a donné son nom à la rue de la Poissonnerie, comme l'atteste un plan de la ville de 1553 ...


&& Chartres (22)

&& Chartres (20)

 

Maison canoniale

Cette maison, construite au 13e siècle, a appartenu à différents chanoines, puis au chapitre cathédral  jusqu'à la Révolution. C'est seulement en 1911, à l'occasion de travaux de ravalement, qu'ont été redécouverts les six tympans sculptés qui surmontent les fenêtres du premier étage, cachés sans doute depuis le 18e siècle derrière un revêtement de plâtre. Au 16e siècle la maison fut louée au roi Henri III qui séjourna souvent à Chartres et s'y réfugia lors de la révolte des Parisiens, dite journée des Barricades, en 1588 ...

&& Chartres (62)

 

Parloir aux bougeois

Vous n'en aurez que la porte !  Construite vers 1300, cette maison, qu'on appelait alors le Grand-Perron des Trois-Rois, était une des plus belles hôtelleries de la ville. Le corps municipal de Chartres y siégea jusqu'en 1792, date à partir de laquelle elle passa entre les mains de différents propriétaires ...

&& Chartres (11)

 Oups ... j'ai été très bavarde ce matin !

Belle journée à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : ,

22 mars 2017

Halles ...

... un autre de mes dadas ! On en trouve encore de très jolies dans certaines villes, hélas pas toujours faciles à photographier, souvent des voitures devant, pas assez de recul ...mais tant pis, ce sont aussi des endroits que j'aime, lieux de rencontre un peu comme les lavoirs !


Lorris, Loiret

Située sur la place du Martroi, cette halle se distingue par une très belle charpente apparente, restaurée au tout début des années 1990. Sa première construction date du XIIe siècle mais, détruite au cours de la guerre de Cent Ans, elle fut reconstruite au milieu du XVe siècle ... 

&& Lorris (1)

&& Lorris (4)

 

Montrésor, Indre et Loire

Cette halle aux laines est implantée au centre du village. Construite au XIIème siècle, elle a servi pendant près de deux siècles de marché aux étoffes, les draps étaient stockés dans les combles. Elle se compose d'un rez-de-chaussée de plain-pied ouvert sur trois côtés, et supporte un étage mansardé ...

 

&& Montrésor (111)

&& Montrésor (114)

 

Beaumont sur Sarthe, Sarthe

Les premières halles furent construites en 1394 mais firent les frais de plusieurs incendies, elles furent notamment reconstruites en bois en 1700. Les halles couvertes actuelles datent elles de 1878. En 1900, un étage en béton est ajouté et aménagé en salle des fêtes. Bâties à l'origine pour les marchés aux grains, elles renferment aujourd'hui une salle de loisirs.

 

&& Beaumont sur Sarthe (35)

 

Excellent mercredi à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 septembre 2013

Questembert ...

&& Questembert (16)

 

. . . dans le Morbihan, possède l'un des plus vieux marchés couverts de France  ! Ces splendides halles furent construites en 1552, et restaurées en 1675. Elles abritaient autrefois les nombreuses foires où étaient vendus des toiles blanches, de la laine, des draps fins, des cuirs et des grains.

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,