01 novembre 2022

Toussaint


Ce 1er novembre c'est la Toussaint, donc notre fête à toutes et tous. On a coutume de fleurir nos disparus ce jour-là car c'est un jour férié mais en fait la fête des morts c'est le lendemain, le 2 novembre. Il y a quelques semaines pour un défi je vous ai montré une photo prise dans un cimetière en espérant ne choquer personne,
et il s'est avéré que non, certaines d'entre-vous m'ayant même dit faire la même chose. Voici donc quelques
photos prises dans différents cimetières, toutes très émouvantes ...

 

&& cimetière Saint-Fiacre (1)

&& cimetière Saint-Fiacre (3)

&& cimetière Saint-Fiacre (2)

 Trèguier ( Côtes d'Armor ), une des chapelles du cimetière abrite une voiture d'enfant telle qu’on en faisait
au début du XXème siècle. La plaque indique la présence d’un petit Paul, décédé en 1925 à 8 ans.

&& Aizier (1)

cats

 Aizier (Eure ) tombe d'un jeune homme de 22 ans décédé en 1925 " Mort en service commandé pour
l'amour du devoir accompli, sera toujours regretté. ".

&& Biville (4)

 Biville ( Manche ) tombe de trois jeunes enfants d'une même famille décédés à 2 ans, 1 an, et à peine 1 an.

&& Martainville Épreville (3)

 Martainville-Épreville ( Eure )

cats2

&& Rochefort (9)

 Rochefort ( Loire )

J'ai choisi pour accompagner ces photos ce très joli poème ...

Demain dès l'aube

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor HUGO extrait du recueil " Les Contemplations " (1856)

Et avec un jour de retard voici ma participation au Lundi Soleil de Bernie, c'est le dernier lundi en rose et j'ai choisi une grosse pâquerette. 

44-rose

 Je vous rappelle que vous avez jusqu'à jeudi pour vos photos d'escaliers !

A jeudi pour la suite de notre balade bretonne.


Joli mois de novembre à vous !

 

drapeau-d-ukraine

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [53] - Permalien [#]
Tags : , ,


02 novembre 2018

En ce 2 novembre ...

... nous rendons hommage à ceux qui nous ont quittés, parfois beaucoup trop tôt ... Personnellement je ne ressens pas le besoin de me rendre sur les tombes de ceux qui m'étaient proches, mais je le fais pour ma maman, qui ne comprendrait pas. Ils sont dans mon cœur et m'accompagnent tout au long de ma vie ... Je vais peut-être en choquer quelques-uns, mais j'aime aller dans les cimetières ... enfin pas n'importe lesquels, celui-ci par exemple, à Rochefort, tout petit village de la Loire ...

&& Rochefort (3)

 Quand tu es heureux, regarde au plus profond de toi. Tu verras que seul ce qui t’apporte de la peine, t’apporte aussi de la joie. Quand tu es triste, regarde à nouveau dans ton cœur, et tu verras que tu pleures ce qui te rendait heureux.
Kahlil Gibran

&& Jardiland (2)

 La mort est un remède à trouver quand on veut,
et l'on doit s'en servir le plus tard que l'on peut.
Molière

Rochefort (12)

 La mort tombe dans la vie comme une pierre dans un étang : d’abord, éclaboussures, affolements dans les buissons, battements d’ailes et fuites en tout sens. Ensuite, grands cercles sur l’eau, de plus en plus larges. Enfin le calme à nouveau, mais pas du tout le même silence qu’auparavant, un silence, comment dire : assourdissant.
Christian Bobin

 

&& Jardiland (5)

 Comme la mort des autres fait mal lorsqu'elle vous donne conscience de la vôtre !
Frédéric Dard

Rochefort (14)

 On pourrait considérer que fleurir une tombe c'est de l'acharnement thérapeutique, mais c'est surtout faire douter la mort de sa victoire.
Grégoire Lacroix

&& Jardiland (6)

 
La fleur emblématique des cimetières en ce jour, c'est le chrysanthème. Moi je l'aime, au point d'en mettre chaque année un chez moi. Cette tradition s'est répandue en France le 11 novembre 1919, quand Clémenceau  aurait appelé les français, à l'occasion du premier anniversaire de l'armistice, à fleurir les tombes des soldats tombés au front. On a choisi les chrysanthèmes car ils fleurissent tard dans l'année, et résistent à de petites gelées. Il est vénéré dans les pays asiatiques, au Japon il est associé au pouvoir impérial, et en Chine il est symbole de longévité ...

Belle fin de semaine à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags : , ,