25 septembre 2021

Les défis du samedi

 

IMGP0847

 Mais que peuvent bien regarder Oasis et Loupette qui les oblige à lever la tête comme ça ...? Quelle est cette bestiole au plafond qui les intrigue autant, et qu'ils ne peuvent même pas attraper ...?

Sans titre 3

 Mais bon sang mais c'est bien sûr ... un maringouin ( que certains appellent également cousin ) !

Intrigués ou pas, retrouvez les autres participants chez Patricia.

 

24 heures photo

 

Chez Ma' pour son Projet 52 il faut cette semaine illustrer A la campagne. Bon je vous avoue que ça m'a moyennement inspirée ... La campagne je l'adore et la préfère mille fois à la mer mais difficile de faire original. J'ai donc choisi ce paysage ornais tout près du Haras du Pin ...

Exmes (1)

 

Et enfin pour Jean-Pierre et ses fleurs du samedi j'ai choisi une sauge ( peut-être involucrata ),
un dahlia blanc et des salicaires ...

IMGP0824

IMGP0822

salicaire

Fleurs du samedi

Je suis très heureuse de vous retrouver après ces quelques jours de repos complet. Désolée d'en décevoir certaines mais non je n'ai pas passé mes journée à me balader, ça n'était pas du tout le but ! Juste une petite balade à Caen, que vous verrez bientôt ... ou pas ! A l'heure où paraîtra ce billet je ne sera pas encore rentrée, je passerai donc chez vous ce soir ou demain.

Et je vous retrouve lundi pour nos Collections de ...

Excellent week-end à vous !

 

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


13 mai 2021

Clap de fin ...


... sur notre balade dans la jolie ville d'Alençon.

Le Gagne-Petit 1

De l'autre côté du Pont-Neuf s'élève un ancien grand magasin dont l'enseigne, une sculpture de rémouleur, subsiste au-dessus de la porte.

&& Le Gagne-Petit

 

Ce magasin fut ouvert en avril 1844 par Pierre Romet. Né à Alençon en 1819 il fit l'apprentissage du commerce dans le quartier du Sentier à Paris. Il y fit la connaissance de Pierre Parisot, fondateur de la Belle Jardinière, et de Aristide Boucicaut, qui créera le Bon Marché. C'est sans aucun doute pendant son séjour parisien qu'il eut l'idée de reprendre l'enseigne du Gagne-Petit représentant un rémouleur en costume Louis XV, le rémouleur étant autrefois appelé "gagne-petit". Cette enseigne en pierre est aujourd'hui conservée au musée Carnavalet, celle-ci est une copie.

Gagne Petit Alençon (2)

cats

 

Libération d'Alençon 2

Du 6 juin au 11 août 1944, la ville d'Alençon subit une vingtaine de bombardements alliés faisant environ 200 victimes. Le 12 août 1944  la 2ème division blindée du Général Leclerc entre dans Alençon et libère la ville du joug allemand avant de partir après quelques jours vers Argentan puis Paris. La ville a été libérée sans un coup de feu, les Allemands ayant quitté Alençon quelques heures plus tôt. Une maison en pierre situé rue du Pont-Neuf où le Général Leclerc établit son poste de commandement au matin du 12/08/1944 porte une plaque rappelant ce moment historique.

&& Général Leclerc (2)

 

Le monument en mémoire du Général Leclerc 3

&& Général Leclerc (1)


Juste à côté une des bornes " voie de la 2ème DB " qui jalonnent les routes de l'Orne 4

&& Voie 2ème D B

 
Pour terminer une jolie maison 5
 

&& divers Alençon (6)

 

Mes reflets pour Annie en hommage à Marc de Metz seront également alançonnais ! 6

&& divers Alençon (16)

Alençon (7)


Et enfin une photo que m'a envoyée Josiane la " régionale de l'étape " un détail du pavillon Henri II que je vous ai montré hier ...

pavillon

Scan

Voilà, nous en avons fini avec la jolie ville d'Alençon ! L'une d'entre-vous m'a dit qu'elle préfèrait le Mans, il m'est personnellement très difficile d'avoir une préférence tellement les villes sont différentes. Au Mans dès que vous entrez dans la vieille ville vous avez de suite l'impression d'être transportés au Moyen-Âge. Ici ça n'est pas le cas, la plupart des monuments, les hôtels particuliers, les maisons ... ne vous " sautent pas aux yeux ", ils sont parfois cachés, ils se méritent. Ce qui est certain c'est que tout est très bien restauré, la ville est propre, très agréable à parcourir. Si vous désirez la visiter je ne peux que vous conseiller de vous procurer le dépliant, je sais que certaines préfèrent partir " à l'aventure " mais vous êtes sûres de louper des choses !

&&&&&&&&&&&&&&&&

Il est temps pour moi de vous abandonner ... mais juste une dizaine de jours rassurez-vous, on ne se débarrasse pas de moi comme ça ! 😉 Nous partons comme tous les ans en Touraine dans ce qu'on nomme si joliment
" Le jardin de la France " pour goûter à quelques jours de vacances bien mérités et revoir deux couples d'amis ! Je vous retrouverai ou le samedi 22 pour les défis, ou le lundi 24 pour nos Collections de ... D'ailleurs ça ne se bouscule pas pour les photos, sachez que vous avez encore une semaine !


Excellente journée à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [71] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mai 2021

Patience ...


... on en voit bientôt le bout !!! Aujourd'hui des bâtiments moins importants, et pour lesquels j'ai parfois
trouvé très peu de renseignements.

La maison aux piliers 1

Elle date du XVème siècle et possède des arcades ogivales en granit.

&& divers Alençon (10)

 

La Providence 2

Elle trouve ses origines en 1640 lorsque des "pieuses filles" se mirent en quête de trouver du travail à des jeunes femmes miséreuses. Cinquante ans plus tard, le curé d'Alençon, Pierre Bélard, fonda la communauté religieuse "La Providence d'Alençon" qui poursuivit la mission et c'est en 1850 avec l'arrivée de deux jeunes filles expérimentées du Bon Sauveur à Caen, que la communauté s'intéressa aux sourds-muets. La propriété a été rachetée par les sœurs en 1859 au comte de Bonet, général d'empire napoléonien.

&& divers Alençon (14)

 

Chapelle Saint-Joseph 3

Située dans l'enceinte de la Providence elle date de 1876 et copie le style gothique.

&& divers Alençon (15)

 

Le Pavillon Henri II 4

Situé près du Pont Neuf,  ce petit pavillon de plaisance de style Henri II, élevé vers 1546 par Jean de Frotté, secrétaire de François Ier et de sa sœur Marguerite d'Orléans, dépend de l'hôtel Guyon de Vauloger que je vous ai montré vendredi. Il est construit en briques polychromes dessinant des compartiments et possède des fenêtres élégamment sculptées et un petit rempart.

&& Pavillon Henri II

 

Place à l'Avoine 5

Elle est située aux abords de la porte de Lancrel, une des entrées de la ville détruite en 1776. Elle était autrefois un marché aux chevaux et à l’avoine, d'où son nom.

&& Place à L'avoine

 
Comme vous pouvez le voir elle a très peu changé ...

30933

 

La basilique Notre-Dame 6

Elle présente plusieurs styles architecturaux différents, la nef et le porche de la fin du XIVème siècle sont gothiques, tandis que le chevet et le clocher datent du milieu du XVIIIème , la foudre ayant détruit la
moitié de l'édifice en 1744. 

basilique Notre Dame (1)

Scan

A demain pour la suite ... et la fin !

Bon mercredi à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 mai 2021

Continuons ...

 
... notre visite dans cette jolie ville d'Alençon que vous paraissez apprécier.

Cour Jacque René Hébert 1

Elle porte le nom d'un révolutionnaire, fondateur du journal "Le Père Duchesne" et né à Alençon en 1757. Il participa en 1793 au procès de Marie-Antoinette en tant que substitut du procureur de la commune de Paris. Alors qu'il dénonçait la modération de Robespierre, ce dernier le fit arrêter et exécuter en 1794.

&& Cour Jacques René Hébert

 

Cour Cauchon de Vaubougon 2

Madeleine Cochon de Vaubougon est née à Alençon le 25 mars 1603. Elle se retrouva veuve très jeune et décida alors de se consacrer aux actions de charité, puis elle partit à Québec afin de fonder un monastère ayant pour apostolat l'éducation des Indiennes, monastère où elle gèra la lingerie, fit la vaisselle, assura le balayage et assista les malades. Elle demeura toute sa vie près des sœurs, vivant en religieuse mais sans l'être. Cette cour comprenant de vieilles maisons et une tourelle d'escalier est très pittoresque.

&& cour Cauchon de Vaubougon (1)

 

Porte de la Barre 3

En forme de châtelet elle était l'une des cinq portes qui permettaient d'entrer dans la ville. Elle était armée de deux tours crénelées élevées au Xème siècle, et était munie d'un pont-levis. Devenues inutiles elles furent abattues en 1776, les pierres de leur démolition servirent à construire le couvent des capucins, l'hôpital ... Cette tour en est le dernier vestige.

&& porte de la Barre (1)

portedelabarre

 

Maison à l' Étal 4

Cette maison date du XVème siècle, à cette époque les maisons d'habitation servaient aussi de boutiques, mais le commerce se faisait sur le pas de la porte et c'est donc sur un étal que l'on présentait aux chalands la marchandise. Elle fut en partie détruite au cours du XVIIIème siècle, mais elle conserve encore son étal taillé dans un seul bloc de pierre. Elle est également dotée d'une façade essentée d'ardoises.

&& maison à l'Étal (2)

Scan_InPixio

 

Le Pont Neuf 5

La construction du pont Neuf avait pour objectif de relier plus facilement la Normandie et le Maine. Il s'agissait de délester le pont de Sarthe, le seul permettant de traverser la rivière, d'un trafic de plus en plus important. Si sa construction fut ordonnée par le Conseil du roi en 1770, les problèmes financiers de la municipalité retardèrent l'échéance. Selon la première ordonnance, la ville devait s'engager à payer les indemnités dues aux propriétaires des maisons qu'il fallait détruire. La levée d'un nouvel impôt destiné à financer ces dédommagements relança le projet en 1779 et le pont fut ouvert en 1781.

&& Pont Neuf

Scan1 (2)

 

Mais le lundi ce sont aussi ... des défis !

Pour Bernie et son Lundi Soleil on voit toujours la vie en rose. J'ai choisi aujourd'hui une photo que j'ai déjà montrée, mais c'était il y a longtemps. Il faut dire que je ne me lasse pas de ces " chamallows " géants ...

19-rose

 

Et pour Arlette et son ciel du lundi ce sera celui d'hier matin ...

IMGP6413

A mercredi pour la suite de notre balade.

Excellente semaine à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [64] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 mai 2021

Après ...


... vous avoir montré les principaux monuments d'Alençon, voici quelques maisons.

Hôtel de Boullemer 1

Il porte également le nom d'Hôtel Libert. C'est en 1730 que Jean-Baptiste de Boullemer de Bresteau, premier président du présidial d'Alençon, achète un immeuble qu'il fait remanier pour en faire son hôtel particulier. Composé de trois niveaux et de trois corps de bâtiment cet hôtel, bien représentatif du XVIIIème siècle, est harmonieusement proportionné. Le fronton triangulaire qui en orne le centre est en granit comme la majeure partie de la demeure ( granit issu de carrières de la région ). L'hôtel est resté dans la famille de Boullemer jusqu'en 1805, après plusieurs propriétaires successifs il appartient aujourd'hui à une société immobilière qui l'a transformé en appartements de grand confort.

&& Hôtel de Boullemer (3)

 

Hôtel Guyon de Vauloger 2

Cette demeure des XVème et XVIIIème siècles servit de résidence aux intendants de la généralité d'Alençon
( en 1636 Louis XIII désigna Alençon comme siège d'une circonscription financière appelée "généralité" ). 
Puis ce fut le colonel de Hautecloque, l'oncle du Général Leclerc qui y résida.

&& hôtel Guyon de Vauloger

 

Maison Vénitienne 3

La façade de cette maison a été dessinée par Achille Oudinot, architecte sculpteur, elle arbore les trois ordres antiques : le dorique, le ionique et le corinthien. Elle fut la demeure du graveur Pierre-François Godard choisi par Honoré de Balzac pour illustrer son édition des oeuvres de La Fontaine en 1825.

&& maison vénitienne

 

Hôtel Érard de Ray 4

Construit à la fin du XVème siècle et remanié au XVIIème, le bâtiment était initialement la résidence d'une famille de la noblesse normande, les Érard de Ray. Il a lui aussi été durant quelques années le siège de l'Intendance de la Généralité d'Alençon. Il devint en 1790 le siège du tribunal de commerce, il l'est encore aujourd'hui. Honoré de Balzac qui a brièvement séjourné à Alençon, s'est inspiré de ce bâtiment pour décrire, dans son roman Le cabinet des Antiques, l'hôtel de la Famille d'Esgrignon. 

&& tribunal de commerce

 

 Maison des Sept-Colonnes 5

Cette maison datée du XVème siècle, peut-être sur des bases plus anciennes, est un édifice emblématique de l'architecture civile d'Alençon, à pans de bois et à pignon sur rue. Elle est vendue à une société civile immobilière en 1990, mais des désordres apparaissent au grand jour lors de la tempête de 1999, liés à des travaux réalisés dans les années 1980. L'édifice est étayé en juillet 2004 et vidé des habitants puis du commerce en 2014. Des travaux de rénovation sont en cours, l'immeuble doit à terme accueillir un
commerce et trois logements.

&& divers Alençon (9)

 
Maison à colombages
 6

Cette maison, qui conserve les caractères d'une construction du XVème siècle sous sa façade rénovée (aujourd'hui un chocolatier), fut donnée au trésor de l'église Notre-Dame, qui se situe en face, par Jehan de Pilloys, sieur de Montigny. Dans les années 1506-1518, elle sert d'ouvrouer et cabaretz c'est-à-dire d'atelier et de boutique. On peut donc penser qu'elle était utilisée comme lieu de travail par les tailleurs de pierre, les menuisiers, les maçons et autres ouvriers employés aux travaux de l'église et qu'ils y prenaient leur repas.
Merci à Josiane qui habite Alençon pour ce complément d'informations.

 

&& divers Alençon (19)

129122938_o

 A demain pour les défis du samedi.

Belle journée à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags : ,


06 mai 2021

Poursuivons ...


... notre balade dans les rues d'Alençon pour découvrir son très joli patrimoine.

La halle au Blé 1

Destinée au commerce du grain, la halle au blé, dont la construction s'est terminée en 1812, est un monument original entièrement circulaire. L'édifice a été partiellement reconstruit après un incendie en 1836. Sur cette base a été installée en 1865 une coupole métallique vitrée inspirée du Grand Palais à Paris, et dont les plans sont peut-être l'œuvre de Gustave Eiffel. C'est aujourd'hui un bâtiment dédié au multimédia accueillant notamment l'Échangeur de Basse-Normandie, centre de veille au service des nouvelles technologies.

&& Halle au Blé

 
Deux autres photos prises sur le net ici et ici ...

alencon-23192-5_w400

Alençon_---_Halle_au_Blé


Église des Jésuites 2

C'est en 1679 que la duchesse d'Alençon pose la première pierre de l'église du collège des Jésuites. Cette église de style baroque possède une toiture en forme de coque de bateau renversée. Transformée en bibliothèque en 1779 elle abrite un fond ancien des plus riches avec environ 100 000 volumes dont 100 manuscrits du Moyen-Âge, le manuscrit le plus ancien est un évangéliaire du IXème siècle. Pour la petite histoire, en 1798 elle accueille un grand banquet au cours duquel les convives célébrent le cinquième anniversaire de la "Juste punition du tyran" (Louis XVI guillotiné en 1793). 

&& église des Jésuites (1)

 
Voici l'intérieur, photo trouvée sur Pinterest ...

fb1d94a9bb500a62b82ae66f53d3aeec

 

 La halle aux Toiles 3

Édifiée en 1827 la halle aux Toiles, de facture néo-classique, est le témoin du développement de l'industrie de la toile de chanvre au XIXème siècle dans le Pays d'Alençon, c'est là que les marchands vendaient le fruit du travail des tisserands de la région. C'est le 7 septembre 1827 que Marie-Thérèse de France, fille de Louis XVI, posa la première pierre. En 1828, le plan de la halle est modifié pour aménager un étage destiné aux justices de paix. À partir de 1850 le commerce de la toile décline et la halle est désaffectée en 1880. En 1899, le conseil municipal décide d'aménager le bâtiment en salle des fêtes. Elle accueille aujourd'hui des expositions, festivals, assemblées, congrès et séminaires ...

&& Halle aux Toiles (1)

 

La Maison d'Ozé 4

Logis seigneurial à l'origine, construit en 1450 par l'échevin Jean de Mesnil ( c'est mon nom de jeune fille mais sans la particule ! 😉 ), la maison est remaniée en 1530. L'édifice gothique est alors doté d'une nouvelle aile sur la gauche du bâtiment et d'une tourelle en pointe décorée d'épis. Au fond du jardin qui jouxte la maison se trouve un vestige de l'enceinte de la ville, vestige que j'ai loupé !
La maison accueille aujourd'hui l'Office de Tourisme.

&& Maison d'Ozé


Allez savoir pourquoi, alors que j'ai dû attendre 10 mn l'ouverture de l'Office de Tourisme ... je n'ai aucune photo de l'autre côté du bâtiment ! En voici une trouvée sur le net ici ...

unnamed

Scan

 

Et puis nous somme jeudi, pas de photo préférée pour Anika qui est en panne d'ordinateur mais puisque c'est le premier jeudi de mai une pour Dom et A vos marques, prêt, photographiez dont le thème est En mai fais ce qu'il te plaît. J'ai choisi une photo de saison ... mais pas de l'année ! Je ne suis pas douée pour les photos d'oiseaux mais celle de ce chardonneret élégant est "montrable" ...

 

&& chardonneret (1)

A demain pour la suite.

Belle journée à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [54] - Permalien [#]
Tags :

05 mai 2021

Direction ...


... l'Orne et plus précisément sa préfecture. Alençon cité des ducs, de la dentelle et ville natale de Sainte Thérèse de Lisieux. Les origines médiévales d'Alençon remontent au Xème siècle avec les seigneurs de Bellême, point de passage et de frontière au sud de la Normandie, la ville se développe autour du château. Au fil des siècles la ville a pris de l'importance avec les Ducs d'Alençon. L'un d'entre-eux, Jean II d'Alençon, le gentil Duc, a combattu aux côtés de Jeanne d'Arc. A l'époque mérovingienne son nom était Alencione, mais son origine est discutée. Pour certains il vient de Alantius ou Allontius, noms de personne gaulois. Pour d'autres il serait formé de deux mots qui signifieraient lieu fertile ce qui correspond bien à la situation d'Alençon. La ville possède un charme discret, quartiers pittoresques de la vieille ville, hôtels particuliers, monuments ... nous allons commencer à les découvrir aujourd'hui.

Le château 1

Le premier château d'Alençon, qui a complètement disparu, a été construit au IXème siècle. Puis un grand donjon roman fut élevé en 1113, qui fut ensuite intégré à un second château construit entre 1404 et 1410. En 1592 le château fut en grande partie détruit sur la volonté de Henri IV qui voyait d'un mauvais œil l'érection d’importantes forteresses. Les ducs d'Alençon abandonnèrent le château pour résider dans un hôtel particulier. Il ne resta alors que le donjon et le pavillon d'entrée. En 1782, le donjon fut à son tour détruit, il ne resta alors que le pavillon d'entrée. En 1824 l'édifice accueillit la maison d'arrêt, et ce jusqu'en 2010. 
En 2018 la ville d'Alençon le racheta à l'État après quatre ans de négociations, puis commença l'aménagement des lieux afin de rendre l'accès au château, et de créer un parc urbain.

&& château des Ducs (1)

&& château des Ducs (2)

&& château des Ducs (3)

 

Voici le plan du château au XVIème siècle, il ne reste aujourd'hui que la partie bleue, en rose le parc urbain.

plan château

 

Il ne reste aujourd'hui que 10% du château, voici une reconstitution de ce à quoi il devait ressembler, par Thierry Churin, voir article ici si ça vous intéresse. 

25342-190307180228489-0

 

Juste une petite photo du parc Simone Veil situé donc dans la partie rose ...

&& parc Simone Veil

 

L'Hôtel de Ville 2

Situé place Foch, juste derrière le château, il fut réalisé en 1783 par l'architecte Jean-Baptiste Delarue, à l'origine de plusieurs ouvrages dans la ville. La particularité de ce bâtiment de style Louis XVI est sans nul doute sa façade concave inscrite au titre des Monuments Historiques en 1926. 
Le campanile qui surmonte la façade contient trois cloches dont une, dite du "Tocsin", remonte au XVème siècle, les deux autres datent de 1744.

&& Hôtel de Ville

 

Les remparts
( pas de photo, il ne reste presque plus rien )

Un premier "rempart", probablement une palissade, aurait existé dès le IVème siècle. Au fil des siècles les remparts se sont succédés, au fur et à mesure que la ville s'est agrandie. Les épaisses murailles étaient couronnées d'un parapet garni de mâchicoulis et flanquées de hautes tours. Un plan du XVIIIème siècle en montre dix-sept flanquant les courtines. Entre 1741 et 1766, à la demande de propriétaires invoquant leur mauvais état et la menace qu'ils constituent pour la sécurité de leurs demeures y étant adossées, les remparts sont démantelés. Il semblerait qu'en totalité les remparts eurent un développement de 2 km. S'ils avaient pu traverser les temps la ville aurait pu rivaliser avec Aigues-Mortes, Carcassonne ou Saint-Malo ...

BpRss0jUZdFGGt_rEGwzhoC4IE8@500x653

 

Scan


A demain pour la suite !

Bon mercredi à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mars 2021

Les défis du jeudi


Tout d'abord le RV Reflets de Annie en hommage à Marc de Metz. Mes trois photos sont prises à Alençon dans l'Orne, des reflets sur la Sarthe ...

L'œil ... Tout l'univers est en lui, puisqu'il voit, puisqu'il reflète.
Guy de MAUPASSANT

 

Alençon (1)

Alençon (3)

Alençon (8)

 

Le second défi du jour c'est chez Anika pour la Photo Préférée. J'ai choisi une photo de la plage de Fort-Royer, sur l'île d'Oléron ...

&& plage Fort Royer (3)

 

Et une seconde ... cadeau de la maison ! 😊

&& plage Fort Royer (11)

 

Belle journée à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 septembre 2020

RV Reflets

 
Ce second jeudi du mois nous retrouvons Annie et toute la fine équipe du RV Reflets, en hommage à Marc de Metz qui les aimait tant. Pour moi des photos faites cet été à Alençon avec des bâtiments qui se reflètent dans la Sarthe qui traverse la ville ...

62-10 septembre Alençon (3)

62-10 septembre Alençon (2)

62-10 septembre Alençon (1)

 

Comme je trouvais ce billet un peu court quelques photos plaisir, des végétaux mais pour une fois pas de fleurs, akènes d'érable, cardère sauvage ( cabaret des oiseaux ), bogues de châtaignes, et millet ...

&& IMGP1710

&& cabaret des oiseaux

&& IMGP0856

&& millet

 

Belle journée à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 février 2020

Les défis du jeudi

Aujourd'hui il n'y en a que deux puisque désormais chez Dom c'est toutes les deux semaines. Nous commençons par le RV Reflets d'Annie, en hommage à Marc de Metz. Voici mes choix ...

Le logis de Montgothier, situé dans le sud Manche sur la commune d'Isigny le Buat. Le nom de " logis " désigne habituellement dans le sud-Manche la demeure seigneuriale de la paroisse, plus particulièrement de l'époque Louis XIII. De 1993 à 2007 avaient lieu juste à côté les " Féériques de Montgothier " spectacle son et lumière dans la même veine que celui du Puy du Fou, mais en beaucoup plus petit.

&& Montgothier

 

Montreuil-Bellay jolie petite ville du Maine et Loire au bord du Thouet.

Montreuil Bellay (3)

 

Le pont Henri IV ou pont de la Haye du XVIIème siècle sur la Creuse, et qui relie Buxeuil dans la Vienne, à Descartes, en Indre et Loire.

Buxeuil (1)

 

Pour Anika et sa Photo Préférée j'ai choisi cette statue devant l'hôpital d'Argentan. Ma photo n'est pas très belle car prise avec mon portable, j'accompagnais ma belle-fille à ce même hôpital et n'avais pas jugé bon d'emporter mon APN. J'ai cherché mais n'ai trouvé aucun renseignement.

IMG_20200113_165329

 A demain si d'ici là je ne me suis pas envolée, après Ciara voila Inès qui arrive, suivie ce week-end par Dennis, pour l'instant mon département est en vigilance orange.


Belle journée à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [53] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,