07 septembre 2022

Vienne 5


Nous nous retrouvons aujourd'hui pour la suite et la fin de notre visite de Vienne.

Belvédère de Pipet

Le Belvédère de Pipet, qui coiffe le théâtre antique, offre un point de vue imprenable sur la ville de Vienne, avec en second plan le Rhône en pleine majesté. Le site fut aménagé dès l'époque romaine, une plate-forme, longue de plus de 120 m, constituait une aire sacrée avec temples et statues de divinités. Il fut transformé au début du Moyen Âge en forteresse avec un donjon carré par les rois de Bourgogne, démantelée au début du XVIIème siècle. Au XIXème siècle les Viennois désirèrent consacrer ce haut-lieu à la Vierge Marie, une tour en brique surmontée d'une statue en pierre de Volvic fut d'abord élevée (1857-1858), puis une chapelle de pèlerinage fut construite en l'honneur de Notre-Dame de la Salette en 1873.

Notre-Dame de Pipet (2)

&& Notre-Dame de Pipet (1)

 

Cœur du Dauphin François

Dans le chœur de la cathédrale Saint-Maurice une mosaïque en forme de cœur se trouve devant l’ancien autel. Elle indique l’emplacement où repose le cœur du jeune François, fils de François Ier et de la reine Claude ( pas la prune ! 😉 ). Au mois d’août 1536, en plein été caniculaire, le dauphin jouant à la paume réclama à boire et avala d’un trait un verre d’eau glacé. Il fut alors pris d’un malaise et décèda quelques jours plus tard à Tournon. Le dauphin aimait beaucoup Vienne et vers la fin de sa courte vie, descendant le Rhône, il aurait dit "Mon cœur est à Vienne, je veux qu’il y demeure". La phrase, même si elle n’est pas littéralement authentique, est bien jolie. En tout cas, le vœu du prince a été exaucé.

cœur du dauphin François (2)

 

Jardin public

En forme de trapèze ce jardin paysager conçu au XIXème siècle offre une végétation aux essences diverses et une symphonie de couleurs variant au fil des saisons. Des massifs de plantes fleuries animent les pelouses, deux bassins délivrent des eaux calmes agrémentées de rocailles cascades. Au coeur du jardin se trouve l'ancienne voie romaine que je vous ai montrée dans mon tout premier billet.

&& Jardin public (1)

&& Jardin public (5)

&& Jardin public (4)

&& Jardin public (2)

&& Jardin public (6)


Vues d'ensemble prises du belvédère de Pipet.

&& vues d'ensemble (4)

&& vues d'ensemble (5)

 Source Vienne Condrieu Tourisme pour le Belvédère de Pipet, Le dauphiné pour le cœur du Dauphin, et à nouveau Vienne Condrieu Tourisme pour le Jardin Public .

 Voilà, ainsi se termine notre visite de Vienne, une ville qui a su conserver les traces de son riche passé, mais également une ville moderne qui bouge. Si je devais ne retenir qu'un côté négatif ce serait que certains bâtiments moyenâgeux manquent d'entretien, après il est vrai que tout coûte tellement cher ... Et je sais qu'il me manque quelques lieux, en particulier la Tour des Valois ( voir ici si ça vous intéresse ), pourtant nous y avons passé une journée complète mais il y a tant de choses à voir ! J'ai essayé de faire le plus court possible dans mes explications, et pourtant je sais que j'ai été bien longue. Je dédie ces 5 billets aux " régionales de l'étape, " les iséroises Bernadette, Huguette et Patricia.

A demain pour tout autre chose.
Mais n'oubliez pas vos photos pour nos Collections de ... !

Bon mercredi à toutes et tous !

drapeau-d-ukraine

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , ,


05 septembre 2022

Vienne 4

 Désolée, canalblog débloque encore ce matin ...

Quelques lieux divers et variés au fil des rues de Vienne ...

Chapelle Saint-Théodore

Commandée au XVème siècle par le chanoine Claude de Virieu et sa sœur Jeanne pour afficher la puissance de leur famille, la chapelle fut construite au sein du quartier canonial autour de la cathédrale plus connu sous le nom "Le ban des cloîtres" ( des traces toujours visibles rappellent que la cathédrale donnait au nord sur un cloître ). Elle fut placée sous l'autorité de l'archevêque de Vienne et des chanoines.

&& chapelle Saint-Théodore (1)

&& chapelle Saint-Théodore (2)

 

Hôtel de Ville

Réorganisé en 1768, le corps municipal rachète en 1771 le splendide hôtel particulier du marquis de Rachais d'inspiration italienne, avec sa grande loggia à arcades et ses magnifiques escaliers rampe sur rampe de la cour intérieure. Il conserve des salons avec décors peints des XVIIème et XIXème siècles. 

 

&& Hôtel de Ville

carte-postale-vienne-78341

 

Fontaine de l'Hôtel de Ville

Peu de renseignements la concernant, juste qu'elle a été construite dans le troisième quart du XVIIIème siècle. Elle est classée par arrêté du 6 mars 1924.

&& fontaine de l'Hôtel de Ville (1)

762-vienne-vienne-fontaine-hotel-ville


Maison de Laurent Mourguet

C'est dans cette maison que mourut, le 30 décembre 1844, le saltimbanque lyonnais Laurent Mourguet, connu comme le "père Guignol". Il s'était retiré à Vienne en 1840 où il avait déjà auparavant présenté ses spectacles ambulants de marionnettes dont le succès populaire avait débordé bien au-delà de Lyon. Son petit théâtre, installé dans cette rue puis rue du Quatre-Septembre, lui assurait de quoi vivre.

&& maison créateur Guignol (2)

&& maison créateur Guignol (1)

 

Maison rue des Peaux-Belles

Le nom ancien " rue des Peaux-Belles ", aujourd'hui rue du Quatre-Septembre, était le reflet d'une sectorisation des métiers dans la ville, ici exerçaient des fourreurs, aux côtés d'orfèvres et de doreurs. Cette maison d'angle du XVIIème siècle abritait une boutique au rez de chaussée. Sur la façade une niche d'angle datée de 1677, à fronton animée d'un ange, est le témoin d'un temps où statues et symboles religieux marquaient l'espace public.

&& rue des Peaux Belles (1)

 Sources Vienne Condrieu Tourisme pour la chapelle, encore Vienne Condrieu Tourisme pour l'Hôtel de Ville, et les panneaux sur place pour le reste. Cartes anciennes trouvées sur le net.

&&&&&&&&&&&&&&&

Mes deux défis de ce lundi.

Pour Bernie et son Lundi Soleil à nouveau mois nouveau thème et pour septembre c'est ... automne ! On va y aller en douceur et commencer par la récolte des pommes ...

36-automne

 

Et pour Arlette et son ciel du lundi j'ai choisi celui de lundi en début de journée ...

 

IMGP9829

A demain pour la suite et la fin.

Excellente semaine à vous !

 

drapeau-d-ukraine

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

02 septembre 2022

Vienne 3


Au cœur du centre ancien se trouve l'abbaye Saint-André le Bas. Fondée au VIème ou VIIème siècle sur des soubassements gallo-romains elle était l'un des monastères les plus importants du diocèse de Vienne durant le Moyen-Âge. Elle était pour les hommes ce qu'était l'abbaye Saint-André le Haut pour les femmes, qui fait partie des toute premières constructions chrétiennes de la ville. Les premiers temps de l'abbaye sont mal connus, on sait juste qu'elle adopta la règle bénécictine vers la fin du Xème siècle. Le monastère était particulièrement florissant au XIIème siècle et des travaux importants furent menés à cette époque. Hélas les guerres de Religion n'épargnèrent pas son patrimoine et le couvent ne s'en releva pas. Affaiblie l'abbaye fusionna, contre l'avis des derniers moines, avec celle de Saint-Chef puis avec celle de Saint-Pierre de Vienne en 1780. L'église fut consacrée au culte paroissial et les autres bâtiments vendus. Le cloître fut masqué par des constructions qui obstruèrent ses arcades.

&& cloître Saint André le Bas (10)

&& cloître Saint André le Bas (4)

cats

&& cloître Saint André le Bas (1)


Chapiteaux

La sculpture du XIIème siècle est à Vienne très marquée par l'art antique, dont les vestiges devaient être encore plus nombreux qu'aujourd'hui. Les chapiteaux du cloître en offrent plusieurs exemples. Les sculpteurs de Vienne connaissaient la sculpture antique et s'en sont inspirés. D'autres chapiteaux représentent des visages ou des animaux. Ceux que voici sont exposés dans une galerie du cloître ...

chapiteaux (1)

cats

 

Au cours du XIXème siècle plusieurs projets de reconstruction de la façade qui menaçait de s'effondrer se succèdèrent. Comme dit plus haut jusque dans les années 1930 les arcades furent obstruées, c'est l'architecte Jules Formigé ( le même que pour le théâtre antique ) qui entreprit cette année-là de redonner son aspect presque initial au lieu. Ici ce qui reste de la salle capitulaire médiévale, la porte et à sa droite le montant d'une fenêtre. Jules Formigé a restitué une fenêtre double à partir de cet élément ...

&& vestiges salle capitulaire


 Le cloître montré au-dessus avant les travaux initiés par Jules Formigé ...

images
( Photo Société des amis de Vienne trouvée sur mon dépliant )

Église Saint-André le Bas

Elle a été édifiée sur une plateforme artificielle romaine, dont un passage voûté subsiste sous les travées occidentales. Une première partie date du Xème siècle, la seconde date de 1152 ( date prouvée par
une inscription ). Des chapelles ont été ajoutées au XIIIème siècle, les stalles du chœur datent du XVIIIème.
On doit la façade actuelle à Jules Formigé.

&& église Saint André le Bas

Source panneaux sur les lieux et Wikipédia 

La suite lundi si vous êtes d'accord ...?

Belle fin de semaine à vous !

drapeau-d-ukraine

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : ,

01 septembre 2022

Vienne 2

 
On fait un grand bond en avant et on se retrouve ... au Moyen Âge ! Vienne devient à cette époque une puissante cité religieuse. Elle est surnommée " Vienne cité sainte " et connait des événements marquants. 
La nomination de Guy de Bourgogne qui devient pape sous le nom de Calixte II. Il est couronné dans la cathédrale Saint-Maurice et deviendra l’unique pape viennois de l’Histoire.
- L’intervention de l’archevêque Jean de Bernin qui chasse les marchands juifs de la ville et avec l’argent spolié, restaure le chœur de la cathédrale et construit le château de la Bâtie.
- Le Concile de Vienne qui marque la dissolution définitive du mystérieux Ordre des Templiers.
De nombreux édifices témoignent aujourd’hui encore de sa grandeur passée.

Château de la Bâtie

C'est un ancien château-fort du XIIIème siècle dont les ruines se dressent fièrement au-dessus de la ville. C'est donc l'archevêque Jean de Bernin qui est considéré comme le donneur d'ordre pour la construction du château, vers 1225. Il servit de lieu de résidence aux archevêques de Vienne jusqu'au milieu du XIVème siècle où, la paix revenue, ceux-ci dédaignèrent peu à peu cette résidence et négligèrent l'entretien de la forteresse qui tomba au simple rang de prison royale. Très endommagé durant les guerres de religion il fut partiellement rasé et mis hors d'usage à la suite d'un arrêt du conseil d'État du 26 janvier 1633, sur ordre de Richelieu.

&& Château de la Bâtie (1)

&& Château de la Bâtie (2)

 
Tour de l'horloge

La décision de construire la tour de l’horloge dans le palais delphinal fut prise par les consuls de Vienne. En effet l’incendie de la tour nord de la cathédrale Saint-Maurice en 1567 avait ravagé l'horloge principale de la ville. Il fallait donc remettre en place ce qui permettait à cette époque à la population de donner la mesure du temps. Utilisée jusqu'à la construction de l'hôtel de ville la tour a connu plusieurs fonctions, lieu de justice
et prison. Elle est aujourd'hui privée.

&& tour de l'horloge


Maison du Pilori

Cette bâtisse qui à l’origine servait de boutique fut construite au XVème siècle. Sa façade d’origine a été rafraîchie après le réaménagement du jardin de Cybèle qui voisine la maison. Comme toutes les maisons à pans de bois elle consiste en un renfort de hourdis (mélange de brique, paille et torchis) entre les colombages. Elle repose sur un rez-de-chaussée en pierre et maçonnerie (le solin) pour isoler le pan de bois de l’humidité du sol. Elle possède ici un encorbellement, au Moyen-Âge c’était une manière d’éviter de payer l’impôt sur l’empiètement de la chaussée.

&& Maison du Pilori


Halle de la Boucherie

 Cette halle est située rue Teste du Bailler, au cœur du centre ancien de Vienne. Datant du XVIème siècle le bâtiment servait autrefois de "macel", à savoir une halle voûtée dédiée à la vente de viande, ici du bœuf. Un autre marché était réservé à la viande de chèvre, mouton et porc. En 1647 des problèmes d'hygiène et les risques d'incendie conduisent les consuls de Vienne à "murer" la boucherie et à aligner sa façade sur celles des maisons voisines. Au milieu du XVIIIème siècle l’édifice sert alors de remise agricole et subit de nombreuses affectations et modifications architecturales. Dans les années 1970 elle devient la salle des ventes de la ville, elle est aujourd'hui Centre d'art contemporain.

&& Halle de la Boucherie

Centre_d'art_contemporain_La_Halle_des_bouchers

( Le lieu était fermé, photo de l'intérieur Marc Bembekoff )

Maison Renaissance

Un réalignement a fait disparaître toute l'ordonnance de la façade et le décor sculpté qui devaient signaler à l'extérieur le prestige social des propriétaires. Une allée cochère conduit dans la cour intérieure où un escalier à large vis, éclairé par des fenêtres à croisée, assure les communications internes entre deux corps de logis. Cas exceptionnel à Vienne les deux façades sur cour étaient animées de galeries à arcades superposées. Au-delà la parcelle s'étirait en profondeur, aux jardins se sont substitués des immeubles de rapport rendus nécessaires par la croissance démographique ( XVIIIème et XIXème siècle ).

&& Maison Renaissance (1)

 Sources Vienne Condrieu Tourisme et Wikipédia ( halle de la Boucherie )

A demain pour la suite.


Joli mois de septembre à vous !

 

drapeau-d-ukraine

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : ,

31 août 2022

Vienne 1


Quelques mots avant d'entrer dans le vif du sujet pour celles qui sont chez Blogger, et en particulier Floralie, Francette, Marie-Paule, Patricia, et sûrement d'autres. Je ne reçois plus aucune notification quand vous publiez, est-ce normal, ou suis-je la seule à avoir ce problème ...?

&&&&&&&&&&&&&&&

Eh non je ne vais pas vous emmener en Autriche ! 😉 Plutôt que vous parler de la ville de Mozart, je vais vous parler de celle des Allobroges ! Mais késaco ...? Les Allobroges sont un peuple gaulois puissant dont le territoire s’étendait du Rhône au lac Léman et qui comprennait donc ... Vienna ! A l’époque la future Vienne n’est qu’un village, étendu entre la vallée de la Gère, le Mont Pipet et le fleuve du Rhône. Vienne devient ensuite capitale des Allobroges, et après plusieurs batailles elle intègre l’Empire romain en 121 avant JC. Avec l’arrivée des Romains la cité s’étend peu à peu pour atteindre la rive droite du Rhône, sur l’actuelle commune de Saint-Romain-en-Gal. De cette époque nous restent de beaux vestiges, que je vais vous montrer aujourd'hui.

Je vais être "bavarde", vous n'êtes pas obligés de tout lire ! 😉

Temple d'Auguste et de Livie

Édifié vers 20-10 avant JC le Temple du forum de Vienne est dédié au culte impérial, pour honorer l'empereur Auguste et son épouse Livie. Seule la construction de la partie postérieure est attribuée au début du règne de l'empereur Auguste. L'observation de variantes architecturales ou décoratives fait pressentir une autre campagne de travaux, plus tardive pour le reste du monument, vers 40 de notre ère. Or, on ne peut imaginer qu'un tel édifice destiné à honorer Auguste soit resté inachevé autant de temps. Le bâtiment a donc dû subir un incendie (dont on voit des traces sur la partie arrière et sur le podium), ou un léger séisme ayant provoqué l'effondrement de la partie orientale de l'édifice ( version contestée par les scientifiques ). Après la chute de l'empire romain le temple est devenu église paroissiale, et ce jusqu'à la Révolution.

&& temple d'Auguste et Livie (2)

 

Théâtre antique

Construit entre 40 et 50 après JC, il épouse la forme en hémicycle de la colline de Pipet à laquelle il est adossé. Sa capacité d'environ 13 000 spectateurs en faisait l'un des plus grands théâtres urbains de l'empire romain, le deuxième de Gaule après celui d'Autun. Expression de la communauté civique et sacrale du monde romain, il n'était pas utilisé que pour les spectacles (comédies, pièces dramatiques, pantomimes, variétés, danses, luttes sportives...) mais pouvait aussi devenir un lieu de rassemblements à caractère civique ou officiel. C'est l'architecte Jules Formigé en 1922 qui entreprit de dégager l'édifice et d'en faire reconstruire quelques parties. Aujourd'hui on s'interroge sur la pertinence du nombre de gradins reconstitués. Quoiqu'il en soit grâce à sa restauration il a retrouvé sa fonction première, art lyrique, variétés, danses sont aujourd'hui au programme. Depuis 1981 le Festival Jazz à Vienne a lieu sur la première quinzaine de juillet.

&& Théâtre romain (1)

&& Théâtre romain (2)

&& Théâtre romain (3)

Théâtre romain (2)

Maquette représentant le théâtre au 2ème siècle ( musée de l'Ancien Évêché à Grenoble )

Jardin archéologique de Cybèle

Le jardin de Cybèle présente les vestiges complexes d'un quartier de la ville gallo-romaine : le forum. Il était à la fois le cœur institutionnel de la cité et son poumon économique. Il en reste les vestiges suivants :
- deux arcades d'un portique de taille imposante et sculptées de motifs ornementaux symboliques.
- un mur en grand appareil qui correspondait à la salle d'assemblée municipale pouvant accueillir
800 magistrats sur des gradins encore visibles.
- une maison citadine aux dimensions importantes, sans doute très luxueuse, avec terrasses aménagées.
L'aménagement architectural du forum montre l'emprise du pouvoir romain sur Vienne, chaque bâtiment se
veut le symbole de l'autorité et de la grandeur.

&& Jardin archéologique de Cybèle (2)

&& Jardin archéologique de Cybèle (5)

&& Jardin archéologique de Cybèle (6)

 

Voie romaine

C'est en aménageant le jardin public qu'on découvrit cette voie romaine dallée de blocs en granit. Cette rue conduisait aux annexes nord des grands entrepôts qui furent construits sur les berges du Rhône au 1er siècle. Une borne routière militaire est dressée sur le bord de la rue ( au fond sur ma photo ), elle avait été érigée sur une autre voie au temps de l'empereur romain Constantin (début du 4ème siècle).

&& voie romaine

 Sources Vienne Condrieu Tourisme et Wikipédia ( pour le temple )

De nombreux autres vestiges de l'autre côté du Rhône, à Saint-Romain en Gal. Nous avons visité ce site archéologique vraiment passionnant. Après je m'interroge ... vous le montrer ou pas ...? Sachant qu'en photo ça ne rend pas grand chose, alors que sur les lieux on est transportés il y a plus de 2000 ans ... Je vous montrerai peut-être les choses les plus "parlantes", en attendant à demain pour la suite de la visite de Vienne !

Très beau mercredi à vous !

 

drapeau-d-ukraine

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : ,


24 juin 2022

Fresque


Il est rare je crois que je ne tienne pas mes promesses mais je n'ai pas eu le temps de finaliser mon billet
Une fleur, une histoire, vous le verrez donc lundi. Aujourd'hui je vais vous présenter une nouvelle fresque
qui se trouve à Eyzin-Pinet en Isère, pas très loin de Vienne. Cette fresque est constituée de six tableaux qui représentent les éléments significatifs de la commune. Elle a été réalisée en 2014 par l'entreprise 
A-Fresco située dans cette même commune.

 

Eyzin-Pinet (1)

 

Le moulin du puits

Eyzin-Pinet (3)

 

La tour de Pinet ( IXème siècle )

Eyzin-Pinet (4)

 

Carte postale de la place du village en 1870

Eyzin-Pinet (2)

 

L'ancienne école

Eyzin-Pinet (5)

 

La Gère, rivière qui traverse le bourg

Eyzin-Pinet2-AFRESCO-fresque11
( désolée pour les fils )

6734185_apidae-main-nocrop

Eyzin-Pinet (6)

 
Photo trouvée sur le net de la maison avant ...

tableaux-eyzin-avant

Eyzin-Pinet (7)

 Cette entreprise est vraiment très forte dans cet art du trompe l'œil !

A demain pour les défis du samedi.


Excellente fin de semaine à vous !

 

drapeau-d-ukraine

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : ,

20 octobre 2021

Fresque


Voici une nouvelle fresque dénichée durant nos vacances. Celle-ci se situe également en Isère dans un village à l'est de Vienne qui se nomme Estrablin. La maison où elle se trouve accueillait le ” Café Reynaud “, resté dans la mémoire de tous les habitants, grâce à sa patronne, “La Louise”, personnage haut en couleurs. La société A-Fresco qui réalise des fresques depuis 1978 a réalisé sur le mur la devanture et la terrasse en trompe-l’œil.

 Le café Reynaud sur le mur ouest ...


&& Estrablin (7)

 
La Louise ...

&& Estrablin (9)

 
Une jeune fille assise sur une fontaine ...
 

&& Estrablin (8)

 
Les 3 peintres qui se sont représentés ...
 

&& Estrablin (14)

&& Estrablin (13)

 
Un homme qui arrose les fleurs ...

&& Estrablin (11)

 
Deux enfants qui jouent avec un petit bateau à voile dans un bassin ...
 

&& Estrablin (15)

 
Et une référence au " Quinquina Bruyère ", production locale aujourd'hui disparue. Cet apéritif s'est ensuite appelé " Apéritif Laterre" du nom de son créateur. J'ai beaucoup aimé leur slogan : " Mieux vaut Laterre
dans le corps que le corps dans la terre. " !!!
 

&& Estrablin (12)

 

Estrablin est, depuis l’époque des aqueducs romains, le site de départ de nombreuses sources d’eau qui alimentent encore aujourd’hui toute une partie des communes qui l'entourent. Sur le mur nord la fresque
est consacrée à l'eau.

 

&& Estrablin (1)

 
L'aqueduc et la double cascade ...

&& Estrablin (4)

 
Les lavandières ...

&& Estrablin (2)

 
Une jeune fille qui prend de l'eau dans la rivière ...

&& Estrablin (3)

 
Une porteuse d'eau ...

&& Estrablin (5)

 
Et voici l'ancien café avant la fresque, photo trouvée sur le site de A-Fresco où vous pourrez voir une petite vidéo et la maison dans son ensemble, photo que je n'ai pas pu faire ...

cafe-de-aqueduc-avant

 A demain pour tout autre chose.

Excellent mercredi à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [53] - Permalien [#]
Tags : ,

14 octobre 2021

Les défis du jeudi


Ça faisait un petit moment que je n'avais pas participé au RV Reflets d'Annie, en hommage à Marc
de Metz
, il se trouve que le hasard fait que je suis souvent absente ces jours-là ! Voici mes choix : à la
Maison des Tresses et Lacets, dans le village de Malleval, et dans l'église de Revel Tourdan en Isère, un
vitrail qui se reflète sur le sol ...

 

&& Maison lacets

&& Malleval (2)

&& Revel Tourdan (1)

 
Et une fois n'est pas coutume je vais ajouter deux photos qui ne sont pas les miennes mais je les ai trouvées très jolies. Elles ont été prises par Monique L, une de mes fidèles sans blog, et je les publie bien sûr avec sa permission. Le château est celui de Montbrun à Dournazac en Haute-Vienne ...

IMG_20211007_170932

IMG_20211007_154918

RV Reflets


Pour Anika et sa Photo Préférée j'ai choisi celle-ci, prise dans un petit village du Vercors lors d'une balade avec mon amie Patricia ...

balade Montaud && (1)

Anika

 Demain ... on retourne à Pérouges !

Excellente journée à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [57] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 août 2021

Carte postale 14

 

IMGP9979

Site archéologique de Saint-Romain en Gal ...


Bon week-end à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 22:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 août 2021

Carte postale 12

 

IMGP9625

Vacances romaines ... ou presque ! 😉 Temple d'Auguste et Livie à Vienne ...


Belle soirée à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 22:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,