22 avril 2019

C'est la fin ...

... de notre balade au Faou. Je vous présente aujourd'hui quelques jolies maisons, ainsi que l'église, vous me suivez ...? La première est l'Office de Tourisme.

&& Le Faou (6)

 

Afin d'attirer les passants, les marchands cherchent à avoir " pignon sur rue ". Les maisons le long de la rue sont présentées par leur petit côté, le mur pignon. C'est pourquoi les terrains sont étroits et profonds, un parcellaire hérité du Moyen-Âge.

&& Le Faou (4)

 

L'église Saint-Sauveur

Cette église date du XVIème siècle. Il y avait auparavant un enclos paroissial composé d'une église, d'un ossuaire et d'un cimetière clos, mais il a été démantelé au XIXème siècle suite à une épidémie de choléra.

&& église Saint-Sauveur (2)

&& église Saint-Sauveur (8)

 

A gauche le relais de poste vu en entier sur un précédent billet.

&& Le Faou (13)

 

Un peintre célèbre ( et normand ! ) ayant épousé une femme originaire de Hanvec, un village proche, a souvent passé des vacances au Faou. Il s'agit de Eugène Boudin, considéré comme l'un des précurseurs de l'impressionisme. Il a peint de nombreuses vues de la cité et de son port ...

French-Impressionist-Painter-Eugene-Boudin-Le-Faou-Laundres

jour-de-fiore-le-faou

 

Nous sommes lundi c'est donc Lundi Soleil chez Bernie, et ce sera aujourd'hui quelque chose d'actualité ...

IMGP0979

 

Et pour Arlette un ciel, ce sera celui de jeudi au lever du soleil ...

173-22 avril 2019

 
Et bien voila, c'était mon dernier billet avant mon départ ! Jeudi à 7h20 nous nous envolerons pour le Monténégro, mais nous quitterons la maison mercredi en milieu d'après-midi, car il nous faut être tôt à Orly. J'espère vous rapporter de jolies photos, tous ceux qui connaissent ce pays disent qu'il est magnifique, nous avons hête de voir par nous-mêmes. Je vous retrouverai donc avec plaisir le samedi 4 mai !


Bon lundi de Pâques !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags : , ,


20 avril 2019

Les défis du samedi

IMGP0936

 Cette année les ateliers de notre ville ont créé un joli décor de Pâques devant l'Office de Tourisme, je crois que c'est la première fois qu'ils le font ! Si je trouve le décor dans son ensemble un peu vide, j'ai admiré les sculptures réalisées, et particulièrment ce joli lapin. Il me fait un peu penser au lapin d'Alice, mais aucun doute ... c'est forcément le lapin de Pâques !

" Le petit lapin de pâques  
Cache plein d'oeufs dans son sac. 
Les enfants l'attendent - tic tac 
Sans jamais être patatrac. "

Et je ne résiste pas ...

IMGP0939

 

Qu'ils fêtent Pâques ou pas, retrouvez la liste des autres participants à cette photo hebdomadaire chez Patricia, qui je crois ne publiera pas aujourd'hui pour cause de vacances, que je lui souhaite excellentes !

Patricia

 

Chez Ma' pour son Projet 52 le mot à illustrer c'est clair/foncé, plutôt les mots d'ailleurs ! J'ai longuement hésité entre plusieurs possibilités, et j'ai choisi des colombages, il y en a beaucoup chez moi en Normandie mais ceux-là sont bretons, ce sont ceux d'une maison à pondalez à Morlaix ...

maison à Pondalez (2)

 

Une fleur pour terminer, une jolie pivoine chez ma maman ...

IMGP0907

 

Excellent week-end pascal à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 avril 2019

Le Faou ...

... comparé au nombre de ses habitants, possède la plus forte densité de maisons à pans de bois du département. Occulté par des parements d'ardoises après la Révolution, le colombage du premier étage et du comble est garni de quenouilles, petites pièces de bois maintenant un remplissage en torchis. Bien que ce mode de construction ait été interdit après 1561 à cause des risques d'incendie, la plupart des maisons de ce type, bâties au Faou, datent de la fin du XVIème et du début du XVIIème siècles.

&& Le Faou (1)


Le relais de poste

Le Faou est situé à mi-chemin entre Brest et Quimper. Dans l'obligation de s'arrêter le soir, les diligences trouvaient, dans les relais de postes de la ville, des chevaux frais afin de poursuivre leur route le lendemain. Le Faou en a compté quatre successivement, mais l'arrivée du chemin de fer en 1868, et plus tard l'avènement de la voiture, mettront un terme à cette activité.

&& Le Faou relais de poste (1)

e05790af24b78308b30fcc0b31b0539c

 

La Frégate, maison de marchand

 Il faut prendre son temps pour admirer cette magnifique maison à encorbellement classée du 16e siècle, ardoises, pans de bois, 23 m de long ... C'est aujourd'hui une crêperie ... que nous n'avons pas testée ! 😉

&& La Frégate maison de marchand (1)

 

La prison et maison de notable

La petite maison de gauche, couverte d'ardoises, était autrefois une prison. Les bagnards qui partaient au bagne de Brest ( deuxième de France après Toulon ), pouvaient faire halte dans la prison du Faou.
La grande maison jaune est une maison de notable. Vers 1680 des notables nantais achètent quatre maisons à pans de bois mitoyennes. Ils démolissent celles du milieu pour faire édifier, à la place, cette grande maison en pierre de Logonna ( village situé à une dizaine de km ). L'édifice a été réhaussé d'un étage en 1936.

&& prison et maison de notable

 

La rue du Général de Gaulle

Le bourg possède une physionomie particulière : contrairement à la plupart des cas où l'habitat se concentre autour de places, il s'agit ici d'une ville rue. Les commerces et les habitations du Faou se concentraient le long de l'artère principale qui s'appelait autrefois la Grand-Rue. Elle a fait l'objet d'un important remaniement au XIXème siècle.

&& Le Faou (2)

LE-FAOU-Grand-Rue-très-curieuse-par-ses

 Tous les renseignements ont été pris dans le dépliant, très intéressant, donné par l'office de tourisme.

Petit retour en arrière

DSCN2059

Cette œuvre montrée hier est signée Philippe Baudelocque, elle se trouve rue Léon Schwartzenberg dans le 10ème arrondissement et contrairement à ce que vous avec tous pensé il ne s'agit pas d'un chat ... mais d'un tigre !


Belle fin de semaine à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 avril 2019

Le Faou ...

... ( prononcez " Le Fou " ) est une jolie commune du Finistère entre terre et mer, située au fond d'une ria de la rade de Brest, la ria du Steir Goz, la vieille rivière. La commune, classée parmi les " Plus beaux villages de France " est un petit bijou artchitectural.  C'est un ancien port important, il a longtemps assuré notamment le trafic du bois de la forêt de Cranou vers les chantiers navals de Brest du XVIIème siècle à la fin du XIXéme siècle. Le nom viendrait du breton " Ar Faou " qui veut dire " les hêtres ". 

&& le port (2)

&& le port (1)

&& Le Faou (16)

&& Le Faou (14)

 

Un photo prise aux environs de 1900, j'ai essayé de cadrer la mienne de la même façon ... mais la marée était basse !

&& Eugène Boudin (1)

&& Eugène Boudin (2)

 Le temps n'était pas au beau fixe hélas ce jour-là ...

Bon mercredi, à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags :

19 février 2019

Au début du mois ...

... je vous ai montré une échoppe médiévale de Bozouls,  ICI,  j'ai eu envie de vous en parler, et de vous en montrer d'autres. 

Le mot échoppe pourrait venir de "choppa" mot signifiant boutique en lange d'Oc, et vieille geôle ou boutique en gascon. En 1482 où le mot apparaît dans les comptes du Trésorier de la Ville de Bordeaux il s'écrit "eschoppe".

3110275477_2_3_3ykKWuf2
( image du net )

Au Moyen Âge, tout au long de la journée, artisans et boutiquiers travaillaient derrière la fenêtre de leur "ouvroir" ou de leur "boticque" sous les yeux des passants. Des règlements corporatifs en faisaient d'ailleurs une stricte obligation pour faciliter les opérations de contrôle et permettre aux futurs clients de constater, de visu, la qualité de l'œuvre.  La concurrence était d'autant plus forte que ces artisans se groupaient souvent dans un quartier dédié.

&& Granville (48)( Granville, Manche )


Les échoppes étaient généralement bordées de larges bancs de pierre ou de bois, appelés "bansches" dans les villes du midi, de tréteaux, de dressoirs à usage commercial où étaient exposés à la vente, mais aussi à la tentation et à la poussière, les produits de consommation courante, vivres, tissus, épices ... 

&& Bruniquel (33)
( Bruniquel, Tarn et Garonne )

 
Dans certaines villes le vantail inférieur des fenêtres ou "taulié" s'abaissait pour servir de table et de comptoir, tandis que la partie supérieure se relevait comme une fenêtre à tabatière.

&& Sévérac le château (13)( Sévérac le Château, Aveyron ) )

 
Certaines professions n'hésitaient pas à entreposer sur la voie publique des matières premières, des outils, des baquets ... A force de s'étendre, les étalages finissaient par nuire à la circulation et aux règles élémentaires d'hygiène. 

&& Granville (33)
( Granville, Manche )


Dans certains endroits des 
règlements définissaient la largeur maximum des étals et de leurs auvents. Mais le problème persistait et les ordonnances pour désencombrer les voies publiques devaient être continuellement répétées. 

Morlaix( Morlaix, Finistère )

 Tous ces renseignements ont été pris sur CE SITE .


Belle journée à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


26 janvier 2019

Les défis du samedi

DSCN1770

 Lors d'une balade lundi à la Colline aux Oiseaux à Caen,  j'ai trouvé des cognassiers du Japon couverts de boutons, ils sont bien en avance, la faute à cet hiver jusqu'ici trop doux, mais il semblerait que l'hiver, le vrai, soit enfin en train d'arriver ! Ce lundi justement, il avait bien gelé au point que les plans d'eau du parc étaient recouverts d'une épaisse couche de glace, mais point de neige ...

En avance ou pas, retrouvez les autres participants à cette photo du samedi chez notre amie Patricia !

Patricia

 

Chez Ma' maintenant, pour son Projet 52 opus 2019, le mot à illustrer est " horizon ". J'ai choisi cette photo prise à Barnenez sur la côte des Bruyères dans le Finistère, les bleus se confondent à l'horizon au point qu'on ne sait plus vraiment où s'arrête la mer, et où commence le ciel ... ou inversement ...

4-Barnenez

 " L'horizon souligne l'infini. "
Victor HUGO

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Quant à Jean-Pierre il nous demande un bouquet de roses. En voici un acheté il y a quelques semaines. On dit en général que jusqu'à 10 il est mieux d'offrir les roses par nombre impair, mais c'est juste pour l'harmonie du bouquet. Selon les circonstances on peut être amené à en offrir 2, c'est pour demander pardon ou par envie d'engagement, ou 6 c'est l'engouement pour la personne aimée. A partir de 10 peu importe, nombre pair ou impair, l'harmonie du bouquet ne sera pas chamboulée ...

22-18 nov

Jean-Pierre

 Je suis heureuse de vous retrouver après cette petite semaine de repos ! Mais je dois encore m'absenter toute la journée, je passerai sur vos blogs ce soir et demain matin.

Avant de vous quitter je voudrais vous faire part d'un petit changement de fonctionnement pour mon blog. Dorénavant je ne publierai plus le dimanche, je ne veux plus que ce jour, censé être celui du " repos dominical ", m'oblige à passer une grande partie de mon temps sur l'ordinateur, j'espère que vous me comprendrez ...

 Excellent week-end à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [63] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 décembre 2018

On termine ...

... aujourd'hui notre visite de la jolie ville de Morlaix.

Le couvent des Jacobins

 Il fut construit au  XIIIème siècle, et l'église fondée en 1230 est la plus ancienne de la ville. Il fut confisqué à la Révolution, puis servit de caserne et enfin de siège à la société d'archéologie du Finistère. Depuis 1887 il abrite le musée des Beaux-Arts de la ville ...

&& église des Jacobins (1)

 

La fontaine aux Anglais

Elle se trouve Cours Beaumont, à l'entrée d'un petit jardin, face à la manufacture des tabacs. Elle appartient à l'histoire légendaire de Morlaix. Le 4 juillet 1522 les anglais pillèrent la ville " Six ou sept cent d'entre-eux, enivrés, s'endormirent dans le bois de Stifell à six cent pas de la ville où le Seigneur de Laval les tailla en pièces ; leur sang rougit les eaux de la fontaine qu'on appelle encore Feunteun ar Saozon. "
J. Cambry Voyage dans le Finistère (1795)


&& Fontaine aux Anglais

 

Les Morlaisiennes

Fondé en 1895, grand bazar dès 1910, Monoprix depuis les années 1950, c'est encore sous le nom Les Morlaisiennes que le grand magasin du centre-ville de Morlaix est appelé. Comme pour les maisons, il s'est modernisé mais n'a pas beaucoup changé ...

 

&& IMGP8342

 

Vous le reconnaîtrez au fond sur cette carte ancienne ...

1335348625-Morlaix-rue-d-aiguillon-et-place-de-viarmes

 

Une maison médiévale

&& maisons rue Ange de Guernisac (6)

 

Édouard Corbière ( 1793-1875 ) marin, armateur, journaliste et écrivain français, considéré comme le père du roman maritime en France. Et Tristan Corbière son fils reconnu a titre posthume ( 1845-1875) , poète, de Morlaix tous les deux ...

&& Edouard et Tristan Corbière

 

Deux statuettes représentant des saints ornant des demeures du XVème siècle de la Grand'Rue ...

cats

 
Voila, ainsi se termine notre visite de Morlaix, j'ai l'impression que ça vous a plu et j'espère vous avoir donné envie de découvrir à votre tour cette ville !


Bon mercredi à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags :

18 décembre 2018

Restons ...

... à Morlaix, et toujours dans le centre ville, et promenons nous au hasard des places et des rues ...

Place des Otages

Elle a été nommée ainsi en souvenir des 60 morlaisiens envoyés à Buchenvald, dont 34 ne revinrent pas, suite au lancer d'une grenade qui fit 17 blessés allemands le 23 décembre 1943. Vous remarquerez à gauche la pâtisserie Martin qui date de 1884, la demeure, elle, avec sa façade sculptée et chantournée, est plus ancienne ...

&& maisons place des Otages (1)

 

Hôtel de Ville

Il date du XIXème siècle, et il est de style néo classique ...

&& Hôtel de Ville

 

rue d'Aiguillon

J'ajoute une photo ancienne, la maison avec la tourelle se trouve un peu plus à gauche, d'ailleurs cette tourelle autrefois ... n'était pas ronde !

&& rue d'Aiguillon (1)

CPA-29-MORLAIX-Finistère-1250-Vieilles

 

Hôtel dit François du Parc

Ce logis du XVIIème siècle est un grand pavillon carré flanqué d'une tourelle ronde. Il se terminait sur le quai de Tréguier par une avancée soutenue par des piliers. Vers 1860, la municipalité demanda au propriétaire de démolir ce corps de bâtiment pour embellir la vue sur le port, mais heureusement il fut épargné ...

&& Hôtel dit François du Parc

 

place de Viarmes

Là encore voici une photo ancienne, la maison à colombages jaunes est celle de l'opticien ...

&& maisons place de Viarmes (2)

1335347058-Morlaix-place-de-Viarmes

 
Belle journée à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags :

17 décembre 2018

Ce lundi ...

... Pascale pour sa rubrique Collections de ... nous demande des décorations de Noël ! Je ne vais sûrement pas vous surprendre si je vous dis que les miennes seront ... alsaciennes ! Dans ma ville c'est tellement sans intérêt que je ne les photographie même pas ...

&& Eguisheim (95)

&& Eguisheim (164)

&& Eguisheim (183)

 

Pour Arlette un ciel, celui de vendredi matin au lever du soleil. Non je ne prenais pas le train, mais je m'étais réfugiée dans la gare avec Guillaume car il faisait très froid et son éducatrice était ( comme toujours ! ) en retard !

IMG_20181214_090320

 

Petit retour en arrière

Certaines d'entre-vous ont trouvé amusante l'inscription " Au Petit Chaperon Rouge " sur une des maisons de Morlaix montrée vendredi. J'ai fait quelques recherches, et sans trouver de renseignements précis je peux vous dire qu'il s'agissait autrefois d'un hôtel-restaurant de la Venelle au Son, tenu par Mme Le Saint, Mr Bodeur, ou Mr Corriou suivant les années. L'occasion de se rendre compte qu'avec les encorbellements les maisons se touchaient presque au niveau du 2ème étage !

cats

cats

 

Belle semaine à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 décembre 2018

D'autres maisons ...

... photographiées de ci, de là lors de nos balades dans les rues de Morlaix. Vous remarquerez que, comme un peu partout, ces maisons à colombages sont hautes et étroites. Souvent elles sont à encorbellement, ce qui offrait plusieurs avantages : ça permettait non seulement aux propriétaires de gagner en surface à chaque étage, mais aussi de diminuer les taxes, calculées d'après la superficie du rez-de-chaussée. Enfin, ça évitait aux eaux de pluie de s’écouler sur la façade, chaque étage en encorbellement protégeant l’étage inférieur. 

&& maisons place de Viarmes (4)

&& maisons diverses (6)

&& maisons place de Viarmes (1)

&& maisons place des Jacobins (1)

&& maisons diverses (15)

 

&& maisons rue Ange de Guernisac (10)

 

Belle fin de semaine à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : ,