06 février 2020

Clap de fin ...

... sur notre balade cognaçaise. Lors du premier billet, en vous montrant la statue de François 1er, je vous avais parlé d'emblème, vous disant qu'on y reviendrait plus tard ... nous y voilà ! Et bien sûr tout le monde ou presque avait deviné ... il s'agit de la salamandre ! Et pourquoi me direz-vous ...? Au Moyen Âge, la salamandre investit le bestiaire des animaux magiques et légendaires. En plus de pouvoir vivre aussi bien sur terre que dans l'eau, on lui donnait également la faculté de résister aux flammes. La salamandre maîtrisait donc tous les éléments et prenait un caractère mythique. Un ensemble de qualités que le grand François 1er a souhaité associer à l'image de sa personne et de son règne ! A Cognac on la retrouve un peu partout, tout comme à Chambord et Fontainebleau, j'en ai choisi quatre représentations.( source ici )

hôtel de Rabayne (2)

Cognac (3)

Hôtel de Ville et jardin (6)

Cognac (4)

 

&& statue François 1er

 Voila, c'est terminé, ravie que ça vous ait plu !
La plupart des renseignements ont été trouvés sur le site Patrimoine de Cognac, très bien fait.

&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Et voici venir les défis du jeudi, deux aujourd'hui !
Tout d'abord Dom pour A vos marques, prêt, photographiez, le thème aujourd'hui est Marques. Bon je ne sais pas trop si on a le droit de montrer ou de nommer une marque, j'ai contourné le problème en en montrant une que je n'ai pas besoin de nommer puisque tout le monde la connaît !

3-6 fév

 

Et pour Anika et sa Photo Préférée une photo prise à Barfleur, joli port et Petite Cité de Caractère du nord-est de la Manche. C'est ici qu'a été tourné le téléfilm de France 3 diffusé samedi dernier ...

&& Barfleur (64)

 

Belle journée à toutes et tous !

 


05 février 2020

On approche ...

... de la fin de notre balade. Découvrons encore quelques petites choses ...

Maison du XVIIème siècle

Nous sommes rue des Cordeliers, dans le quartier où se situent les hôtels particuliers montrés hier. Dans ce quartier, où de riches négociants ont fait construire ces grands hôtels particuliers, cette charmante petite maison du XVIIème siècle étonne par ses proportions. Un arc de décharge permet d’alléger le poids du mur au-dessus de la baie. ( deuxième photo )

&& maison du 17ème rue des Cordeliers (2)

&& maison du 17ème rue des Cordeliers (1)

 

Ancien estaminet

Le pichet sculpté au-dessus de la porte, très abîmé, ( deuxième photo ) atteste de la présence d’une taverne au XVème siècle. Les petites baies sont représentatives de cette période. Un étage en encorbellement surplombe le mur en maçonnerie. La petite niche, à gauche ( juste au-dessus de la poubelle ), recevait une des vingt lampes à huile destinées à l’éclairage public au XIXème siècle.
 

&& estaminet rue Traversière (1)

&& estaminet rue Traversière (2)

 

Rue Traversière

Cette rue figure sur le plan de la ville de Cognac en 1789 sous le nom de rue Traverse. C'est celle où est situé l'estaminet montré au-dessus, elle a beaucoup de charme grâce au pontet, ce mot occitan désigne une excroissance privée qui enjambe un carrerot, il permet, le plus fréquemment, l'adjonction d'une pièce supplémentaire à l'une des maisons " porteuses ".

 

&& rue Traversière

 

Pour terminer deux " enseignes " gravées dans la pierre au-dessus de deux portes, probablement celles d'un serrurier et d'un marchand de vins et spiritueux.

&& divers Cognac (5)_InPixio

&& divers Cognac (10)

 Nous nous retrouvons demain pour la suite et la fin de cette balade cognaçaise !


Bon mercredi à vous !

  

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags :

04 février 2020

Toujours ...

 ... dans les rues de Cognac, découvrons quelques hôtels particuliers. Jusqu'à la fin du XVIIIème siècle ils sont situés dans la vieille ville, d'abord construits en bord de rue, puis apparaissent des hôtels dont le corps de logis est situé en fond de cour, ou entre cour et jardin. Au XIXème siècle, suite au développement urbain, ils sont construits à proximité des nouveaux axes de circulation. L'architecture cognaçaise autrefois si caractéristique de la région se standardise avec des éléments et décors en vogue dans toute la France.

Hôtel Rabayne

Ce bâtiment du XVIème siècle se distingue, et c’était un honneur insigne, par l’emblème de François 1er (né dans le château voisin) : la salamandre, sculptée au-dessus de la porte charretière.
Cette maison aurait été celle de la nourrice du roi.

&& hôtel de Rabayne (1)

 

Hôtel Allenet

Les larges ouvertures du rez de chaussée témoignent d'une utilisation commerciale. L'étage était dévolu à la résidence de la famille Allenet, riches marchands du XVIème siècle, qui firent construire cet hôtel. L'un d'eux, André Allenet, fut maire de la ville en 1550 et 1551 et fit inscrire son nom sur la niche d'angle.

&& hôtel Allenet

 

Hôtel de l'Éclopard

Il n'a rien de spécial en façade, mais le mur longeant la rue Henri Germain conserve des éléments de l’ancien hôtel de l’Éclopard, construit en 1552. L’ancienne porte, aujourd’hui transformée en fenêtre, se reconnaît par ses pilastres et son fronton orné de rinceaux, caractéristique d’un décor Renaissance.

&& hôtel de l'Éclopard

 

Hôtel Fé de Ségeville

L’architecture de cet hôtel du XVIIème siècle est un mélange de maison de ville charentais et d’hôtel particulier avec cour intérieure. Les occuli à volutes du second niveau et la gargouille en forme de canon (pas visible sur ma photo), à l’angle du bâtiment, en sont les seuls éléments de décor. 
Il devint en 1882 école primaire privée pour filles, ou école Sainte-Colette.
Des remaniements importants ont été effectués à la fin du XIXème
 siècle.

 

&& hôtel Fé de Ségeville (1)

 

Hôtel Brunet du Bocage

Il est sans doute la construction la plus atypique de la vieille ville. Construit dans la première partie du XVIIème siècle pour une famille de négociants, les Brunet du Bocage, cet hôtel appartint ensuite à la famille Augier qui, au XVIIIème siècle, a fondé la première " marque " de cognac. Son riche décor semble inspiré de l’architecture italienne.

&& hôtel Brunet du Bocage (1)

 

Belle journée à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags :

31 janvier 2020

Continuons ...

 ... de déambuler dans les rues de Cognac !

Cloître du Prieuré Saint-Léger

Construit en 1016 par les seigneurs de Cognac, il fut donné à l’abbaye d’Ébreuil en Auvergne. C’est un deuxième noyau de la ville qui naît et se développe au début du XIème siècle, en parallèle à celui du bourg du château. La charge paroissiale en revint aux moines bénédictins qui possédaient toute autorité sur les habitants. Avec les guerres de Religion au XVIème siècle, les bénédictins furent chassés , leur monastère détruit, et les bénédictines leur succédèrent. Elles réaménagèrent alors les bâtiments claustraux en une vaste demeure agrémentée de jardins. Avec la Révolution, l’ensemble fut vendu comme bien national et servit de logement et de garage jusqu'au XXème siècle. Depuis 1993, il accueille la bibliothèque et les archives municipales.

&& cloître du prieuré St-Léger (1)

&& cloître du prieuré St-Léger (3)

 

Le couvent des Récollets

Le Couvent des Récollets fut fondé le 22 janvier 1612 par la ville de Cognac. Elle achèta les bâtiments en 1808 et y installa l'hôtel de ville qui y restera jusqu'en 1892. L'édifice fut partiellement reconstruit vers 1893-1894. Les seules parties anciennes sont le puits du début du XVIIème siècle et les trois travées de voûtes d'ogives. Aujourd'hui c'est un centre culturel et social. 

&& couvent des Récollets (1)

&& couvent des Récollets (3)

 

Brasserie du Coq d'Or

Cet édifice construit en 1886 abrita la poste de 1888 à 1906, en attendant la construction d’une nouvelle poste. Il fut remanié en 1906, le fronton en mosaïque est vraisemblablement dû à Maurice Audigier. Elle est située place François 1er où est la statue montrée dans mon premier article.

&& divers Cognac (3)

 

Magasin de Commerce

En 1894 M. Lehman, propriétaire du grand bazar de la ville de Paris, fit reconstruire son magasin qui devint les Nouvelles Galeries vers 1900, puis le Printemps. Vers 1975, rebaptisé Prisunic, son fronton monumental et la marquise furent supprimés, l’intérieur fut remanié et la couverture en métal des entrepôts fut remplacée par une terrasse en béton servant de parc à voitures. Il est également situé place François 1er.

&& divers Cognac (4)

 
Une ancienne carte postale avec les deux commerces ...

34415240_2044104872510547_3839614678594486272_n

 La suite mardi prochain !


Belle fin de semaine à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags :

30 janvier 2020

Comme promis ...

 ... voici la plus jolie maison de cette rue Grande de Cognac qui se situe tout en haut dans un angle, la maison de la Lieutenance ou vieille maison. Elle serait l'habitation de Pierre de Lacombe, lieutenant-général de la ville de 1603 à 1624. Il serait à l'origine de sa reconstruction et les sculptures en bois des poteaux datent vraisemblablement du XVème siècle. Comme les autres maisons à pans de bois elle présente un soubassement en pierre de taille qui garantit la solidité de l'ensemble, et protège les pans de bois des remontées d'humidité. Elle se distingue par son riche décor et la variété des motifs présentés : croix de Saint-André, épis de maïs, poteaux sculptés de têtes d'animaux et de deux personnages, vous en verrez un un peu plus bas. Une baie de plein-cintre a été ouverte au sud-est qui assure l’éclairement du commerce  (anciennement atelier de reliure) qui occupe le rez-de-chaussée.

&& maison de la Lieutenance (3)

&& maison de la Lieutenance (1)

&& maison de la Lieutenance (2)

&& maison de la Lieutenance (4)

 

Au milieu de la rue Grande on pouvait accéder autrefois à une place où se trouvait une halle, place où avait lieu un marché pour la vente d'ail et d'échalotes. Ce "sceau" se trouve sur un mur de cette maison ...

&& maison de la Lieutenance (5)

 

Ancien garage Drouneau

Un peu plus loin, ce bâtiment de la rue de l'Isle d'Or, propriété de la famille Drounau, est successivement occupé par un serrurier à la fin du XVIème siècle, les ateliers de ferronnerie d’art Drounau, un maréchal ferrant, puis un atelier de fabrication de roues pour charrettes et carrosses. Au tout début des voitures à moteur, Antoine Drounau décide d’y créer le premier garage de réparation automobile de la région, à la fin du XIXème siècle. Il présente une devanture originale ornée d’une roue ailée ( qui est hélas tombée ) et portant l’inscription « Drounau et fils ». Il abrite aujourd'hui un café, et la façade ayant un besoin urgent d'être rénovée, une souscription a été lancée.

&& Cognac ancien garage (1)

&& Cognac ancien garage (2)

louvrage-en-bois-date

image2

Nous somme jeudi donc je n'oublie pas Anika et sa Photo Préférée, voici donc Isis, la minette de mes enfants, un amour de chat, et très câline !

21-15 janvier 2020 (2)

 Pour terminer je vous rappelle que j'attends les photos des retardaires pour notre Collection de ... portes de lundi prochain !


Belle journée à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 janvier 2020

La rue Grande

Après un petit détour par l'Hôtel de Ville ( nous sommes toujours à Cognac ) nous passons sous la courtine des tours Saint Jacques et empruntons la rue Grande. Du Moyen-Âge jusqu’au XIXème siècle, cette rue, d’abord appelée Grand Rue, était l’artère centrale et vitale de la ville, reliant le château à l’église Saint-Léger. Elle conserve d’anciennes échoppes médiévales, construites en torchis et pans de bois sur un sous-bassement en pierre de taille avec parfois des étages en encorbellement, où travaillaient et vivaient commerçants et artisans. Au rez-de-chaussée se trouvaient le commerce, les réserves et le couloir d’accès à la cour, à l’étage, l’habitation. A partir du XVIIIème siècle elles perdirent leur fonction commerciale et furent transformées en maison de ville. De multiples souterrains, encore très partiellement visitables, souvent murés, reliaient les maisons entre elles. Découvrons-en quelques-unes ...

n° 15 rue Grande

Maison remaniée de nombreuses fois, les anciennes têtes de mur de la construction vraisemblablement du XVème siècle apparaissent. Une autre façade en pan de bois avançant davantage sur la rue a été construite à une époque indéterminée, la façade a été reconstruite en 1986 et l’intérieur entièrement remanié.

&& maisons rue Grande (2)

 
n° 19 rue Grande

Maison à pan de bois, dont la date de construction est inconnue, entièrement remaniée vers 1980.

 

&& maisons rue Grande (3)

 
n° 35 rue Grande

Date de construction inconnue, maison reconstruite ou très remaniée probablement au XVIIème siècle.

&& maisons rue Grande (5)

 
n° 48 rue Grande

Date de construction inconnue, rez-de-chaussée remanié au XXème siècle.

n° 48

 
n° 49 rue Grande

La présence de têtes de mur à encorbellements en retrait de la façade actuelle atteste de l’existence d’une construction antérieure en pan de bois. Façade actuelle, également en pan de bois, du XVIIème siècle (?) Maison vidée pour être réutilisée comme chais.

&& maisons rue Grande (7)

( source Patrimoine de Cognac
Rendez-vous demain pour découvrir la plus belle maison de cette rue !


Bon mercredi à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : ,

28 janvier 2020

Retour ...

... non pas vers le futur, bien au contraire, plutôt dans le passé, même s'il n'est que de quelques mois ! Retour donc ... dans le sud-ouest ! En Charente plus exactement pour découvrir une ville que quasiment tout le monde connaît, au moins de nom, j'ai nommé ... COGNAC ! Alors bien sûr quand on parle Cognac on pense de suite à sa célèbre eau de vie, mais Cognac est riche d’une histoire et d’un patrimoine qui dépassent le cadre du spiritueux. Elle est déjà la ville natale d'un de nos plus grands rois, François 1er. En accordant à sa “bonne ville” de nombreux privilèges, le roi lançait le départ d’un florissant commerce du sel à Cognac, par le fleuve Charente. Depuis cette époque, puis celle qui vit le développement du commerce des eaux-de-vie, Cognac est une ville très dynamique.

Statue de François 1er

Là on est en centre-ville, mais je voulais commencer par lui, on trouve son empreinte un peu partout, enfin son emblème plutôt, mais on y reviendra plus tard. Le groupe sculpté en l’honneur du roi au centre de la place du même nom fut inauguré en 1864. C’est le sculpteur Antoine Etex qui réalisa cette œuvre à la suite d’une pétition des Cognaçais auprès de Napoléon III. Deux corps sont foulés par le cheval, l’un d’eux est un soldat italien, l’autre un porte drapeau suisse. La scène se passe dans le nord de l’Italie, à Marignan, un jour de victoire du royaume de France et de Navarre en 1515. ( source Patrimoine de Cognac )

&& statue François 1er

 
Le pont Saint Jacques

En 1844 le conseil municipal décida la construction d’un nouveau pont pour remplacer le pont médiéval situé un peu plus au sud, pour relier la nouvelle déviation de la route nationale au faubourg Saint Jacques et à la route de Saintes. Il fut construit de 1848 à 1851 sur les plans de l’architecte de la ville Justin Garlandat.

&& Pont-Neuf

 
Tours Saint Jacques

Les deux tours à courtine et mâchicoulis, appelées également Porte des Ponts, sont les vestiges les plus visibles de ce qu'était l’enceinte fortifiée médiévale au XVème siècle. Face à ces tours, un pont médiéval, démoli en 1855, donnait accès à l’autre rive de la Charente, c'est celui dont je vous ai parlé plus haut. De l'autre côté on entre dans la ville par la rue Grande.

&& porte Saint-Jacques

Une gravure trouvée sur le net, montrant le pont juste en face des tours ...

cognac001_2-2-4c278


 Le château

Côté pile et côté face ! Détruit au XIIème siècle puis reconstruit au XVème, le château des Valois doit sa notoriété au fait qu’il abrita une famille princière et royale, le roi François Ier y vit le jour en 1494. Il appartient maintenant à une maison de Cognac. ( pas de pub, je ne vous dirai pas laquelle ! 😉 )

&& château (2)

&& château (3)

 
L'hôtel de ville et son jardin

Cet ensemble est le résultat de l’achat de deux propriétés : l’Hôtel Otard de la Grange et l’Hôtel Dupuy d’Angeac par la ville de Cognac, pour en faire l’Hôtel de ville et le Musée Municipal. Le jardin de Cognac, site classé en 1943, possède des éléments caractéristiques du jardin anglais (pagode, orangerie, grottes, lignes sinueuses). L'hôtel Otard de la Grange est un ancien hôtel particulier de négociant construit vers 1840. Il a été transformé en Hôtel de Ville en 1892 et pour affirmer la nouvelle fonction du bâtiment la façade principale a été agrémentée d’un campanile et d’un escalier monumental.

&& Hôtel de Ville et jardin (3)

&& Hôtel de Ville et jardin (5)

&& Hôtel de Ville et jardin (7)

 

Belle journée à vous ! 

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 septembre 2019

Les défis du jeudi

Mais avant tout je voudrais revenir sur mes propos d'hier. Quand j'ai écrit mon billet j'avais un très gros mal de tête, et je me suis très mal expliquée. Moi aussi il m'arrive d'aller dans les boutiques, entre autres pour acheter des cartes postales ( 46 envoyées cette année ! ) ou pour acheter quelques souvenirs pour les enfants. Ce qui m'interpelle c'est que dans les endroits que je vous ai montrés, pour certains nous y sommes même passés deux fois avant et après le repas, nous n'avons vu personne, les gens n'y vont pas ! Et pourtant je vous assure qu'il y a également de jolies choses à voir ! Alors que les ruelles bordées de boutiques étaient bondées ... Enfin pas grave ... je suis plus tranquille pour faire mes photos ! 😉

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Revenons à nos moutons ... en l'occurence aux défis ! Je commence par Annie et son RV reflets en hommage à Marc de Metz, avec des photos nature prise à Bazouges sur le Loir ( Sarthe ), près de Jarnac ( Charente ), et à Thouars ( Deux-Sèvres ), Brigitte tu en reconnaîtras un ...

&& Bazouges sur le Loir (1)

&& étang Brigitte (1)

&& Thouars (2)

 

Et pour Dom et son défi A vos marques, prêt, photographiez le thème est "composition symétrique", j'ai choisi pour cela une photo prise au Couvent des Récollets à Cognac ...

couvent des Récollets (3)

 Et je rappelle que vous avez jusqu'à ce soir pour m'envoyer vos photos de fontaines, après il sera trop tard !


Belle journée à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , , ,