11 novembre 2022

Armistice


Le 11 novembre 1918 à 11 heures les cloches sonnent à la volée dans toute la France. L'armistice signé le matin même met provisoirement fin aux combats de la Première Guerre mondiale reconnaissant de facto la victoire des alliés et la défaite de l'Allemagne. Prévu pour durer 36 jours, il est ensuite reconduit à plusieurs reprises. Ce n’est qu’au moment de la signature des traités de paix à Versailles le 28 juin 1919 que la sortie de guerre est actée. Le conflit aura fait 9 à 10 millions de morts et 6 millions de mutilés. Même si le premier monument aux morts existe dès 1782-1784 à Nancy, c'est dans les années 1920-1925 que quelque 35 000 sont érigés malgré les difficultés de la reconstruction. Plus de 95 % des communes françaises en possèdent un.

&& Auberville

 Auberville ( Calvados )
Sculpteur inconnu, il représente le buste polychrome d'un poilu les bras croisés avec derrière lui un drapeau.

&& Avallon

 Avallon ( Yonne )
Il fut sculpté par Pierre Vigoureux et inauguré en juillet 1921. La sculpture est monumentale, un poilu debout, sans arme, et à ses pieds un autre, gisant. C’est l’un des seuls monuments en Europe qui a cette disposition, et qui représente à la fois le sacrifice, la force, le courage, l’abnégation, et la victoire.

&& La Côte Saint-André

 La Côte Saint-André ( Isère )
Sa réalisation est confiée en 1919 à Alexandre Maspoli, statuaire à Lyon. Il a pour thème l'héroïsme et le travail, est inauguré en août 1922. Sa composition est riche en symbolique (coq gaulois, poilu au combat, croix de guerre, palmes de la paix, frise de laurier) et évoque le travail des femmes pendant la guerre, thème rare.

&& Malleval

 Malleval ( Loire )
Sculpteur Étienne Camus, il représente une sentinelle entre deux colonnes et fut érigé entre 1919 et 1925.

&& Villers sur Mer

 Villers sur Mer ( Calvados )
Le sculpteur est Onésyme-Aristide Croisy, il est composé de deux sculptures en fonte de fer bronzée, en haut un « Officier au drapeau » de 1870 et en bas un fusilier-marin tenant un fusil.

&&&&&&&&&&&&&&&&&

Mon arrière grand-père était brancardier et fut gravement blessé au bras droit dans la forêt de Hesse, dans la Meuse. Il fut évacué le 29 novembre 1917 et fut hospitalisé jusqu'en mars 1919 au Puy en Velay. Il fut libéré de toutes obligations militaires ... en 1926 !

IMG_0002

 C'était ma façon de rendre hommage à tous ces hommes qui se sont battus pour notre liberté, qui sont partis "la fleur au fusil" pensant rentrer très vite, et qui ont traversé ces quatre années dans des conditions déplorables, j'ai beaucoup de respect et d'admiration pour eux. Je pense également aux femmes qui sont restées, et qui ont dû effectuer le travail des hommes avec beaucoup de courage.

Je ne vous dis pas à demain mais à samedi prochain 19 novembre. Je pars en effet toute cette semaine chez mon fils près de Caen et je vous confie les 🗝🗝 du blog !

Belle fin de semaine à toutes et tous !

 

drapeau-d-ukraine

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags :