... de notre découverte de Parné sur Roc. Je suis bien consciente que beaucoup des maisons que je vous montre n'ont aujourd'hui rien d'exceptionnel. Mais je trouve intéressant de connaître leur histoire. Beaucoup sont en réalité des maisons anciennes, parfois médiévales, remaniées à plusieurs reprises et profondément transformées, surtout en façade, dans le courant du XIXème. Ces modifications s’expliquent parfois par l’élargissement des rues, mais aussi par un simple souci de mise au goût du jour et d’élargissement des ouvertures. Les renseignements que je vous donne ont été pris sur les panneaux qui se trouvent sur chaque maison, ainsi que sur le site Parné sur Roc Petite Cité de Caractère qui est vraiment très, très bien fait.

Maison médiévale

Après la guerre de Cent Ans le renouveau des affaires fit se multiplier ce type de bâtiment à tourelle d’escalier et toit en forte pente. Au pignon l’accolade d’une ancienne porte est caractéristique du goût de cette époque
( fin XVème début XVIème siècle ).

&& maison médiévale (1)

 
Au-dessus de la nouvelle porte une pierre énigmatique porte une étoile, un cœur saignant ( peut-être l’emblème religieux du Sacré Cœur ) et les initiales MC ( peut-être celles d’un propriétaire). ( désolée j'ai dû beaucoup zoomer ma photo n'est pas nette )

&& maison médiévale (2)

 
Maisons jumelées

Sur un terrain lui appartenant, Charles Fripier a construit vers 1886 deux maisons accolées. Il a eu l’idée d’en faire un ensemble homogène et symétrique. Un corps central à pignon, regroupant les portes des logements, est encadré par des ailes comprenant chacune l’arc d’une boutique.

&& maisons jumelées Charles Fripier

 
Ancienne école des filles

Le bâtiment actuel succède à une construction plus ancienne qui était située plus en avant et que l’on appelait la maison de l’Archidiacrerie (mentionnée dès 1577). Celle-ci appartenait à la cure, puis, pendant la Révolution, elle a été achetée comme bien national par un maréchal ferrant en 1791. En 1820 la commune l’a échangée contre deux terres labourables pour en faire l’école publique des filles. Reconstruite à l’emplacement actuel en 1852-1854, elle a fonctionné jusqu’en 1991.

&& ancienne école des filles

 
Mairie - école

Comme beaucoup de bourgs Parné s’est doté d’une mairie-école sous la Troisième République. Le bâtiment (au fond, volets bleus) comprenait la maison du directeur (au milieu), deux salles de classe (à gauche) et la mairie (à droite). Aujourd’hui, on y trouve la garderie et une salle de classe. 

&& mairie-école (1)

 
Mairie ( actuelle )

Ce bâtiment carré est l’ancien presbytère. C'est un assemblage de constructions restées distinctes au niveau des toitures. La partie gauche remonte aux années 1443-1456, après les dégâts de la guerre de Cent Ans. Elle a conservé son ancienne porte en plein cintre( à gauche sous les drapeaux ), aujourd’hui bouchée. Devenu mairie en 1983, le bâtiment a été restauré et a fait l’objet de quelques aménagements intérieurs.

&& mairie

 
Maison néo-classique

L’habitation de Charles Frippier, datée de 1851, suit les règles de l’architecture néoclassique : symétrie autour de l’axe formé par la porte et la lucarne à fronton, petites fenêtres à l’étage. Elle diffère des maisons construites par ce maçon à partir des années 1860, utilisant en abondance la brique.

&& maison néo classique

 
Le prieuré

Entre 1080 et 1094 l’église fût donnée aux moines bénédictins de Saint-Nicolas d’Angers qui établirent un prieuré. La partie centrale de la maison date du XVIIIème siècle. Elle se distingue des ajouts latéraux du XIXème siècle par son enduit ancien et son toit à quatre pans.

&& prieuré

A demain pour la suite.


Excellente journée à vous !

 

drapeau-d-ukraine