... il n'y a, à ma connaissance, aucun " Plus beau village de France ". Par contre il y a plusieurs " Petites cités de caractère ", et j'avoue que personnellement le plus souvent je les préfère. Ces villages ne sont certes pas aussi jolis, et ils sont moins touristiques. Il y a moins de choses qui vous " sautent à la figure ", le patrimoine est moins homogène, plus éparpillé, mais ils ont su garder leur âme ce qui n'est souvent pas le cas des " Plus beaux villages de France ". A l'exception d'un ( parmi ceux que je connais car bien sûr je suis très loin de les avoir tous visités ! ) il s'agit de Montrésor. Son maire m'avait, à l'époque où je l'avais présenté sur mon blog, envoyé un adorable commentaire me disant qu'il s'interdisait certaines choses pour " ne pas vendre son âme au diable ". Le maire a changé, je ne sais pas si c'est toujours le cas ... Pour en revenir à mes " Petites cités de caractère " elles n'ont pas toutes un Office de Tourisme mais celles qui n'en ont pas ont un plan au milieu du village, avec des dépliants à disposition. Aujourd'hui je vais vous présenter le dernier que nous avons visité, il s'agit de Parné sur Roc, à l'est de Laval. 

La bien nommée Parné-sur-Roc tire son nom de sa situation à flanc de colline, sur le roc dominant la vallée de l’Ouette, et du nom d’un riche propriétaire d’une villa gallo-romaine, Patrinius. 

&& vues d'ensemble (1)

 
Dès l’époque gauloise, des fermes s’installent sur les coteaux à l’ouest du bourg. Celui-ci prospère grâce au passage du chemin rennais, une voie romaine empruntée par les légions de César, puis au Moyen Âge grâce au chemin valais menant de Tours au Mont-Saint-Michel, et traversant le pont à trois arches.

&& vues d'ensemble (3)

 
Nombreux pèlerins y faisaient escale, et au XVème siècle Parné comptait pas moins de cinq hôtelleries. 
L’église romane marque la fondation du bourg

&& vues d'ensemble (2)

 L’attrait patrimonial de Parné sur Roc réside dans la variété architecturale de ses maisons de bourg. Commençons à les découvrir.

Maison aux deux tourelles

Les tourelles d’escalier correspondent à deux maisons contiguës (fin XVème, début XVIème siècle). Après la réunion des bâtiments en un logis vers 1772 celui de droite fût détruit, sauf la tourelle, et l’on perça de larges baies. Avant la Révolution le tissage se pratiquait dans la cave ouvrant sur la Grande Rue. Puis la maison devint une auberge vers 1796. C’était l’hôtel du Roc en 1900.

&& maison aux deux tourelles (2)

&& maison aux deux tourelles (1)

 
Maison de la Basse Forêt

Elle est caractéristique de l’habitat populaire des XVIIème et XVIIIème siècles. La partie droite, mentionnée depuis 1657, est la plus ancienne. Le tisserand Nicolas Gary a ajouté le logis de gauche vers 1770. Le juge de la baronnie d’Entrammes ordonna en 1734 que l’on garantisse le libre accès au chemin descendant vers l’Ouette dans le prolongement de la maison car il menait à une fontaine publique.

&& maison de la Basse Forêt (1)

&& maison de la Basse Forêt (2)

 Informations trouvées sur Petites Cités de Caractère et Parné sur Roc.

&&&&&&&&&&&&&&&

Et je reprends mes bonnes habitudes avec les défis du lundi.

Pour Bernie et son Lundi Soleil nous sommes ( avec un peu d'avance ! ) dans l'été. J'avoue avoir
toujours autant de mal, j'ai choisi des coquelicots photographiés en août dans la Loire, mais je sais qu'on
en trouve avant, parfois même dès le mois de mai.

&& Cervières (59)

 

Et puis pour Arlette et son traditionnel ciel du lundi j'ai choisi celui de dimanche soir dernier au coucher du soleil, absolument aucun trucage mais il me paraissait moins coloré en réalité.

IMGP6515

 A mercredi pour la suite de notre visite de Parné sur Roc.


Excellente (et chaude !) semaine à vous !

 

drapeau-d-ukraine