... non, non, pas dans les bois, mais dans les ruelles de Montsoreau ! Certes ça monte un peu, mais c'est bien sûr d'en haut que nous avons les vues les plus belles sur le château et sur la Loire. Nous sommes mi-mai, et les seuls "touristes", la balade est particulièrement agréable. Montsoreau, pépite de blanc tuffeau, offre en partage ce « petit quelque chose » qui fait la différence : un art de vivre d’une rare douceur ... la douceur angevine peut-être ...?!!! Les maisons pour la plupart des XVème et XVIème siècles sont donc en tuffeau, certaines ont gardé leurs fenêtres à meneaux, elles sont fleuries mais sans exagération, il est vrai que la saison commence à peine. On découvre des troglodytes, de jolis jardins, et quelques détails comme je les aime ...

Cave de la Cattiche

Aux XVIIIème et XIXème siècles le village a connu une forte expansion grâce à l'exploitation du tuffeau, les galeries creusées connurent diverses affectations au gré des siècles. On les utilisa pour le vin, la culture du champignon de Paris, ou encore l'intense activité de la cuisson des pruneaux de Tours ...

&& Montsoreau (5)

&& Montsoreau (3)

&& Montsoreau (11)

&& Montsoreau (17)

&& Montsoreau (19)

&& Montsoreau (21)

 

Vestiges de l'église Saint-Michel

Cette église a été construite aux XIème et au XIIème siècle, et détruite vers 1568. De ce bâtiment en partie en ruine il ne reste qu'une partie des murs et de la façade comprenant un portail d'entrée ogival encadré par quatre baies plein cintre dont deux détruites. La maison d'habitation a été construite vers le XVème siècle à l'intérieur de la nef. Elle renfermait les tombeaux des seigneurs de Montsoreau, un cimetière antique y attenait.

&& vestiges église St Michel (1)

&& vestiges église St Michel (2)

A demain pour la suite.


Excellent mercredi à vous !