De la place du Tilleul empruntons maintenant une rue qui se situe entre les deux bâtiments montrés vendredi, et accueillant l'Hostellerie. Elle se nomme rue des Princes 18, et c'était autrefois l'artère principale et la rue marchande de la cité. Au rez de chaussée des maisons les marchands étalaient leurs produits sur le volet. Certains croient à tort que l'expression " trier sur le volet " vient de ces volets sur lesquels les marchands auraient trié leurs produits. Mais ces planches s'appelaient en réalité des contrevents et non des volets, ces derniers n'étant apparus qu'au XVIIème siècle et étant à l'origine à l'intérieur des logements. Le volet de l'expression était en fait au Moyen-Âge un tissu fin et léger dont étaients faits les tamis pour trier les graines. 

 

&& rue des Princes

&& Maison du Prince (3)

 

Maison ( ou Manoir ) des Princes 19

Cette superbe maison des XIVème et XVème siècles est très certainement l'une des plus belles demeure de la cité. Ancienne habitation des châtelains de Pérouges, elle est la résidence privilégiée des comtes de Savoie depuis la destruction de leur château de Saint-Georges-d'Espéranche en Isère. Le bâtiment, classé monument historique, présente une riche façade de boutiques aux ouvertures en anse de panier. Il est éclairé à l'étage par des fenêtres à meneaux et traverses aux vitres colorées. 

 

&& Maison du Prince (7)

&& Maison du Prince (6)

&& Maison du Prince (4)

Celle maison a été donnée au comité du Vieux Pérouges en 1922 par madame Maurice, en souvenir de son mari qui en était vice-président. Un musée y existe depuis 1912 qui retrace l'histoire de la cité, et où sont exposés des meubles anciens régionaux ainsi que divers objets. Nous ne l'avons pas visité, nous ne sommes pas de grands amateurs de musées, nous aimons les endroits "vivants", pas les objets dans des vitrines, aussi beaux et anciens soient-ils ... mais bien sûr chacun ses goûts !


Hortulus 20

Il s’agit d’une reconstitution documentaire très intéressante d’un jardin moyenâgeux à la composition géométrique qui n’est pas sans rappeler les fameux jardins à la française. Il est divisé, comme à l’époque, en trois " carrés " suivant les plantes qu’ils contiennent:
– Le carré d’amour : pivoines, violettes, primevères, lis et iris nain.
– Le carré médicinal : sauge, ellébore, menthe, camomille, valériane, verveine.
– Le carré potager : rhubarbe, serpolet, persil, ciboulette, oseille, thym, cerfeuil, estragon, pourpier, romarin, artichaut et lavande.

 

&& Hortulus (1)

( on le voit mieux du musée mais comme nous n'y sommes pas allés ... )


Tour de guet 21

On y accède par le musée, à son sommet on découvre un superbe point de vue, avec table d’orientation, sur toute la région: le plateau des Dombes et la Plaine de l’Ain. Par temps clair on peut voir jusqu’au Mont Blanc. Bien sûr pas de photos des paysages ...

 

&& Tour de Guet

s-l400
( carte ancienne trouvée sur le net )

Pérouges

A demain pour les défis du jeudi.


Belle journée à toutes et tous !