28 mai 2021

Sainte-Radegonde


C'est le nom du côteau surplombant la ville de Chinon, et dominant la Vienne. On y trouve de nombreuses habitations troglodytiques, appelées également caves demeurantes. Ce sont des grottes ou caves servant d'habitation, à flanc de coteau ou ouvertes dans la roche, elles sont très répandues en Anjou, dans le
Saumurois, et en Touraine. Elles sont issues d’anciennes cavités creusées pour extraire la pierre de tuffeau,
en vue de bâtir les châteaux et maisons du Val de Loire. Elles ont été ici habitées jusqu'au milieu du XXème siècle. Aujourd'hui la végétation reprend petit à petit ses droits, les fleurs sont nombreuses et la balade
( qui mène si on le veut jusqu'à la forteresse ) est très agréable.

&& côteau Ste Radegonde (5)

&& côteau Ste Radegonde (6)

&& côteau Ste Radegonde (11)

&& côteau Ste Radegonde (12)

&& côteau Ste Radegonde (13)

 
Sur le côteau quelques parcelles de vignes ... nous sommes à Chinon ! 😉

&& côteau Ste Radegonde (9)

&& côteau Ste Radegonde (16)

&& côteau Ste Radegonde (22)

 

 Sur le chemin nous passons devant la chapelle Sainte Radegonde. Cette chapelle romane semi-troglodytique date du XIIème siècle. Ce lieu était au VIème siècle l'ermitage de Jean le Reclus, un ermite venant de Grand-Bretagne. Il acquit une telle réputation que la reine Radegonde, épouse de Clotaire 1er, vint lui rendre visite. Elle renferme les vestiges d'une remarquable fresque datant du XIIème siècle et découverte en 1964 sous un enduit. Hélas elle était fermée ...

&& côteau Ste Radegonde (10)

 Merci à Florence et à Laurent pour cette jolie découverte, Laurent est passionné par sa région et son histoire, et ses passions sont contagieuses !

  A demain pour les défis du samedi.

 Belle journée à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags :