17 février 2021

Les remparts


Ils constituent un ensemble de fortifications : tours, murailles, échauguettes, portes et bastions. Des premières enceintes qui ont très probablement existé, gauloise, gallo-romaine et du Haut Moyen Âge, il ne reste rien. On connait mieux les périodes de construction ultérieures : XIIème siècle, début du XVème siècle, et fin du XVIème siècle. A la fin de la guerre de Cent Ans Avallon dispose d'une vingtaine de tours chargées d'assurer la défense de la ville. Mais il n'en reste que cinq ayant survécu à la destruction des remparts au XVIIème siècle.

Tour de l'Escharguet

Son nom vient du vieux français escharguetier qui veut dire faire le guet, elle était également pourvue d'une échauguette. Au Moyen Âge, cette tour à demi-ronde servait à assurer une surveillance renforcée lors des périodes de trouble du haut de ses deux étages. En 1522 elle est louée pour 100 sous par mois à un particulier, chirurgien barbier, chargé de combattre les épidémies de peste qui frappent la ville. En 1572 elle abrite le magasin d’artillerie. Au XVIIIème siècle c'est un vacher, et ensuite une vachère, qui louent le bâtiment à la ville, d'où le nom de tour de la Vachère qui la désigne parfois. Aujourd'hui le monument est propriété de la ville.

 

&& Tour de l'Escharguet (2)

 

La seconde photo est moins jolie, c'est juste pour vous montrer que la tour est à demi circulaire.

&& Tour de l'Escharguet (1)

 

La tour Gaujard

Mais aussi la Petite Porte et le bastion. La tour, construite en 1438, offrait aux archers l’abri de ses meurtrières. Le bastion, édifié à la fin du XVIème siècle, était adapté aux tirs d’artillerie en flanquement. L’échauguette qui le couronne permettait de faire le guet et de tirer de flanc. Il existait autrefois une poterne, aujourd'hui c'est un large passage encadré par deux lourds et gros pilastres en pierre de taille. Elle est également dénommée "Tour du Coin de Cousin-le-Pont" pour la distinguer de la tour située de l'autre coté de la petite porte et que l'on appelait "Tour du Coin de Cousin-la-Roche".

 

&& Tour Gaujard petite porte et bastion (1)

&& Tour Gaujard petite porte et bastion (2)

&& Tour Gaujard petite porte et bastion (4)

 
La photo ci-dessous a été prise sur le site Petit Patrimoine car je n'avais pas de photo d'ensemble.

 

89025_11_photo1_g

 

La tour des Vaudois

Cette tour, demi-ronde à deux étages, n’est pas datée précisément. On sait cependant qu’elle existait déjà en 1592. Cette année-là, comme la tour de l’Escharguet, elle a été remplie de terre et de petits fagots de bois jusqu’au premier étage dans le but de limiter les dégâts provoqués par des explosifs déposés par d’éventuels assaillants. Les fortifications devenant inutiles, elle fut louée à un particulier en 1688.

&& Tour des Vaudois

 

A une centaine de mètres de la porte des Vaudois se trouve le bastion Gally dont le nom provient probablement d’un locataire, et qui fut construit en 1590-1591 ( je n'ai que la photo de l'échauguette ). Tous ces ouvrages ne doivent rien à Vauban puisque Sébastien le Prestre n'est né qu'en 1633, tout près d'ici.

Bastion de la côte Gally

 

Il existe deux autres bastions, celui de la porte Auxerroise et celui de Beurdelaine mais je n'ai également que les photos de leurs échauguettes.

cats

Depuis 1926 les vestiges des anciennes fortifications sont inscrits aux Monuments Historiques.

On se retrouve demain pour la suite ... ou la fin !

Bon mercredi à toutes et tous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags :