... de la citadelle de Brouage se poursuit avec la découverte de nouveaux endroits.

Port souterrain de la Brèche 8

L'eau entourait une partie de la ville. Deux ports souterrains, la Brèche et Hiers, furent aménagés, auxquels on accédait par des canaux. Ils permettaient à des embarcations à fond plat de venir charger les marchandises destinées aux navires mouillant dans le havre de Brouage. Ils facilitaient également l'approvisionnement des hommes en poste dans les ouvrages avancés.

&& port de la Brèche (2)


Poudrière de la Brèche 9

Construite sur le modèle Vauban en 1692, elle se compose d’une voûte soutenue de massifs contreforts. Ses ouvertures sont des conduits coudés afin que nul ne puisse y jeter des brasons. Dans ce même souci de sécurité, une double enceinte de protection a été édifiée, le plancher ne contient aucune pièce métallique, et deux métaux différents ont été utilisés pour la réalisation des gonds des portes d’entrée.  A cette époque il pouvait recevoir 40 000 livres de poudre, soit 20 tonnes. Les tonneaux de bois étaient stockés sur des cadres en bois.

&& poudrière de la Brèche (1)

&& poudrière de la Brèche (2)

 

Hôpital 10

Ou plutôt ce qu'il en reste ! Fondé par Richelieu en 1627 il  devient vite trop petit pour les besoins de la ville de Brouage. Un siècle plus tard un mémoire rédigé, peut-être pour justifier le montant des dépenses qu'il entraîne, décrit sommairement ce bâtiment : cuisine, blanchisserie, remise à bois, 3 salles de 66 lits, une boulangerie, une buanderie, des latrines, un puits couvert, deux cours et une citerne. A la tête de cet établissement un chirurgien, choisi le plus souvent parmi les praticiens locaux.

&& ancien hôpital (1)

&& ancien hôpital (2)

 
La glacière 11

Elle a été construite en 1688 et restaurée dans les dernières années du XXème siècle. Son emplacement a été soigneusement choisi, dans le bastion Richelieu, le mieux protégé des vents marins et des averses. Puits maçonné d’environ 4 mètres de profondeur, on y conservait autrefois jusqu’à 22 tonnes de glace recueillie sur les canaux gelés. Cette glace permettait au gouverneur de la place de proposer à ses invités de marque des sorbets, mais elle servait aussi pour la conservation des plantes médicinales, ou comme anesthésiant. 

&& glacière (1)

&& glacière (3)

&& glacière (4)

Brouage

La suite lundi ... toujours avec de la lecture ! 😃


Belle journée à toutes et tous !