... on continue, et on termine, la visite de la ville haute de Chauvigny.

La Collégiale Saint-Pierre
 

Il existait au XIème siècle un premier édifice, dont quelques pierres sculptées ont été réemployées dans le chevet de l'église actuelle qui date elle du XIIème siècle, le clocher ayant été achevé au début du XIIIème. Très endommagée sous les guerres de Religion, et privée d'entretien sous la Révolution, elle a fait l'objet de plusieurs campagnes de restauration au XIXéme siècle. Les crépis et peintures intérieurs datent de 1856.  La façade est peu ornée mais le chevet est très harmonieux grâce à l'étagement de ses volumes. L'intérieur frappe par l'élévation des voûtes qui donne au monument légèreté et lumière. Toute la richesse est réunie dans le choeur, les chapiteaux des colonnes sont mondialement connus ...

&& Chauvigny (30)

&& Chauvigny (21)

&& Chauvigny (24)

 

Tout près cette jolie statue en bronze, réplique d’une oeuvre originale en terre cuite fumée du sculpteur François Peyrat ...

&& Chauvigny (35)

 

Et puis ces toutes petites rues escarpées appelées ici " échelles ". Les rues médiévales des Petites Échelles, des Pruniers et du Petit-Lucé, par leurs pentes et leurs sinuosités, sont caractéristiques du territoire, compliquant les relations entre les parties hautes et basses de la ville. Ces problèmes ont été résolus au XIXème siècle avec la création de deux routes ...

&& Chauvigny (39)

 Et bien tout compte fait on ne terminera pas aujourd'hui ... mais mardi où on redescendra dans la ville basse !


Belle fin de semaine à toutes et tous !