... Sainte Barbe à Plestin les Grèves, dans les Côtes d'Armor. Elle fut la chapelle des garde-côtes dont les batteries défendirent le port de Toul an Héry clic contre l'envahisseur anglais, de la fin du XVIème siècle jusqu'à l'époque napoléonienne. Elle servit même de caserne quand, en l'an IV, elle reçut les artilleurs du 2ème bataillon des Hautes-Alpes. Cependant, la chapelle existait bien avant la création des milices littorales. Après la Révolution, la chapelle Sainte-Barbe fut entretenue régulièrement par Jacob, ancien patron des douanes de Toul an Héry, dont les deux fils, Yves et Joseph, continuèrent comme responsables de la fabrique, à conserver l'édifice pieusement. Elle appartenait, selon René Couffon, à l"hôpital de Morlaix à la Révolution et fut vendue comme bien national, puis donnée à la fabrique le 7 décembre 1823.

Elle date donc du XVIème siècle, et elle est à vaisseau unique, construite en granit et schiste. Le clocheton porte la date de 1609, et elle fut restaurée en 1732 ...

&& chapelle Sainte-Barbe (1)


A l'intérieur, la chapelle renferme une belle 
" Poutre de Gloire ", des statues polychromes de sainte Barbe, sainte Appoline, saint Roch, saint Louis roi de France, saint Marc et de Dieu de Pitié, toutes bénies le 4 décembre 1698 ...

&& chapelle Sainte-Barbe (4)

&& chapelle Sainte-Barbe (2)

&& chapelle Sainte-Barbe (3)

plestin-les-greves_16

 Voici une ancienne carte postale trouvée sur le net où on voit au fond la chapelle, et à gauche la maison montrée dans un précédent billet clic.

Peu de photos à l'intérieur car il y avait une exposition et du monde.


Bon dimanche à vous !