26 août 2018

Les enclos paroissiaux

Pardon d'avance car je vais être très longue, mais je vous explique une fois pour toutes, ils sont tous faits sur le même modèle ...

Notre gîte se situait à Pleyber Christ à environ 12 km au sud de Morlaix, et c'est justement dans ce coin du Finistère qu'on trouve le plus d'enclos paroissiaux. Mais savez-vous exactement ce que c'est ? Un enclos paroissial est au sens strict une église entourée d'un placître voué ou non à un cimetière, que borne un mur d'enceinte. Ils sont apparus au 16ème siècle à " l’âge d’or " de la Bretagne qui bénéficiait alors d’une économie florissante liée au commerce maritime et grâce à la production de chanvre et de lin. Nombre de communes du Finistère se sont alors lancées dans une " compétition " ... posséder le plus remarquable et le plus important des enclos paroissiaux.

De quoi est-il composé ?

IMG

 

1 - Le mur d'enceinte : il délimite le passage de l'espace profane à l'espace sacré.

2 - La porte  triomphale : appelée aussi "Porz ar maro", porte de la mort, elle est parfois surmontée d'un chemin de ronde ou d'une galerie. Elle était empruntée lors des grands évènements, mais plus communément les fidèles entraient par les échaliers.

3 - Le placître : c'est l'espace non bâti à l'intérieur de l'enclos, c'est là que l'administration de la paroisse se réunissait autrefois afin de gérer les affaires de la commune. Il pouvait s'y tenir des foires, et une partie pouvait être dédiée au cimetière.

4 - Le calvaire : c'est un élément phare de l'enclos, il représente différents épisodes de la vie du christ et de ses apôtres et peut compter jusqu’à deux cents personnages. Il jouait un rôle pédagogique auprès de populations qui n’avaient pas accès à la lecture. Il n’est pas rare d’y trouver également des allusions à des légendes où le diable est souvent présent.

5 - L'ossuaire : au 16ème siècle les défunts étaient inhumés dans les églises, les ossuaires ont été créés pour recevoir les ossements exhumés quand fut jugée incongrue une trop grande cohabitation entre les fidèles et les défunts.

6 - L'église : leur monumentalité traduit les défis relevés par les communes dans leur recherche de la plus belle réalisation. Elles firent appel aux meilleurs artisans et artistes de l'époque.

7- L'échalier : ces dalles en schiste qui empêchent les animaux errants d'entrer dans l'enclos faisaient également l'objet d'un rituel d'entrée. Riches ou pauvres, puissants ou petites gens, tous devaient le respecter.

Je vais donc vous présenter l'enclos paroissial de Saint Thégonnec.

 

&& Enclos paroissial (1)

 Dans son ensemble ( l'ossuaire est caché par la porte triomphale )

&& Enclos paroissial (4)

 La porte triomphale de style Renaissance, elle est dûe à l'atelier du château de Kerjean.

&& Enclos paroissial (5)

 L'ossuaire, sans aucun doute le plus beau et le plus somptueux, il renferme une superbe Mise au tombeau.

&& Enclos paroissial (22)

 Le calvaire en pierre de Kersanton illustre la Passion et la Résurrection du Christ.

Rendez-vous dimanche prochain pour découvrir l'église.

Bon dimanche à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : ,