04 avril 2018

Découvrons ...

... maintenant Granville avant d'entrer dans la Haute-Ville.

Le MARITÉ

Ce trois-mâts goélette a été construit en 1921 à Fécamp , et c'est aujourd'hui le dernier terre-neuvier français en état de navigation. Depuis 2012, il embarque des passagers au départ du port de Granville pour des navigations touristiques dans la baie de Granville, dans l'archipel des îles Chausey ainsi qu'à Cancale. 

&& Granville (6)

 

Le mur de l'Atlantique

Le souhait de construire le mur de l'atlantique date de 1941, lors de l'entrée en guerre des Etats-Unis pour protéger les côtes d'un éventuel débarquement. A Granville ils fortifient tout le roc ainsi que le port, endroit stratégique de la côte depuis des siècles. La décision de construire la batterie du roc a été prise par la marine nazie en 1942.

&& Granville (10)

&& Granville (18)

 

Le phare

Le phare de Granville appelé aussi phare du Cap Lihou se situe sur la pointe du Roc. Les travaux débutent le 7 décembre 1826 et son confiés à Monsieur Vidal, entrepreneur au Mont Saint Michel. Pendant la seconde guerre mondiale les allemands le camouflent avec une peinture verte. A part l'optique tous les équipements intérieurs sont d'origine, la girouette date de 1882.

&& Granville (15)

 

Georges PLÉVILLE le PELLEY

Né en 1726 à Granville, mort en 1805 à Paris il était surnommé le " corsaire à la jambe de bois ", il fut tour à tour Terre-neuva, flibustier, capitaine corsaire, capitaine de vaisseau, vice-amiral, ministre de la Marine, sénateur ! La statue initiale datait de 1907 mais elle a été détruite en 1942 par le gouvernement de Vichy, celle-ci est donc récente.

&& Granville (21)

 
Demain promis ... nous entrerons dans la Haute-Ville !


Belle journée à vous !

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags :